“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Menton : 150 écoliers à la découverte du monde marin

Mis à jour le 09/06/2018 à 05:21 Publié le 09/06/2018 à 05:21
Les ateliers se sont déroulés dans le cadre de des Journées de l'environnement.

Les ateliers se sont déroulés dans le cadre de des Journées de l'environnement. J-F Ottonello

Menton : 150 écoliers à la découverte du monde marin

Tradition oblige, hier, se tenaient les Journées de l'environnement.

Tradition oblige, hier, se tenaient les Journées de l'environnement. Sur le port de Menton et pour la troisième année consécutive, des élèves de CM1 et CM2 des écoles mentonnaises étaient rassemblés afin de participer à une matinée de sensibilisation à la pollution marine. D'ateliers en ateliers, les enfants ont pu découvrir l'univers marin, sa faune, sa flore mais aussi et surtout ses déchets. «Ca fait quelques années déjà que le nettoyage du port était réalisé bénévolement par les plaisanciers et des plongeurs qui remontaient toutes sortes de déchets. On a donc décidé d'y greffer les enfants», explique Bastien Ravasio, responsable marketing des ports mentonnais.

«Chaque année, c'est l'occasion pour nous d'organiser quelque chose de convivial» ajoute-t-il. Avec des associations comme Natura 2000, Souffleurs d'écume ou encore la fondation Albert II de Monaco, les écoliers ont pu effectuer des expériences concrètes sur la pollution de la mer Méditerranée. «Même si on parle d'environnement portuaire, on subit tout ce qui vient de la terre aussi», ajoute le responsable marketing.

Des activités diverses et variées

Pour sensibiliser les enfants, tous les moyens étaient bons. Du côté de l'atelier des petits débrouillards, c'est grâce à un aquarium et à des colorants alimentaires que l'on montrait aux enfants les effets des courants marins sur les plastiques jetés en mer. «Il faut sensibiliser les enfants, ce sont eux qui vont faire changer les choses», affirme Soledad Muirzeau, bénévole de l'association avant d'ajouter «il faut leur communiquer la réalité des choses et leur montrer les conséquences des mauvais comportements».

Du côté du stand du centre de découverte du monde marin, les enfants pouvaient s'adonner à des activités qui consistaient à replacer les espèces dans leurs milieux naturels selon leurs caractéristiques ou bien découvrir à l'aveugle les objets ramenés par les vagues sur les plages. «Ce que l'on veut surtout, c'est sensibiliser et faire découvrir les milieux marins et les espèces qui vivent ici », admet Mathilde Lordonné, bénévole au centre de découverte. Sensibilisation mais également divertissement, les enfants ont finalement pu effectuer une ballade en mer pour «s'aérer l'esprit», plaisante Bastien Ravasio.


La suite du direct