“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Marie-Pierre Gramaglia visite le chantier de l’entrée de ville au Jardin Exotique

Mis à jour le 27/05/2019 à 10:22 Publié le 27/05/2019 à 10:21
Marie-Pierre Gramaglia et les responsables des opérateurs FPMC/ENGECO, lors de la visite du chantier de l’opération « Entrée de ville » au boulevard du Jardin Exotique.

Marie-Pierre Gramaglia et les responsables des opérateurs FPMC/ENGECO, lors de la visite du chantier de l’opération « Entrée de ville » au boulevard du Jardin Exotique. Manuel Vitali

Marie-Pierre Gramaglia visite le chantier de l’entrée de ville au Jardin Exotique

Marie-Pierre Gramaglia, conseiller de Gouvernement - Ministre de l’Équipement, de l’Environnement et de l’Urbanisme, accompagnée notamment de Jean-Luc Nguyen, directeur des Travaux Publics, a visité le chantier de l’opération « Entrée de ville » au boulevard du Jardin Exotique.

Marie-Pierre Gramaglia, conseiller de Gouvernement - Ministre de l’Équipement, de l’Environnement et de l’Urbanisme, accompagnée notamment de Jean-Luc Nguyen, directeur des Travaux Publics, a visité le chantier de l’opération « Entrée de ville » au boulevard du Jardin Exotique.

Avec les responsables des opérateurs FPMC/ENGECO, le conseiller-Ministre a constaté l’avancée des travaux de cette opération privée/publique, qui sera constituée d’une partie résidentielle de 50 logements et d’un parking public de 1 820 places sur quinze niveaux, ainsi que d’une douzaine de places dédiées aux cars de tourisme, une plate-forme logistique pour le traitement de 4 à 5 000 petits colis par jour, ainsi qu’environ 5 000 m2 de bureaux.

Cet ensemble devrait être livré au premier semestre 2023.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.