“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Les temps forts de l’année du souverain

Mis à jour le 28/12/2019 à 10:05 Publié le 28/12/2019 à 10:04
Avec l’empereur du Japon à Tokyo, reçu par le président français à Paris, accueilli par le roi d’Espagne à Madrid ou hôte du Premier ministre indien à New Delhi, le souverain a multiplié cette année encore les déplacements officiels.

Avec l’empereur du Japon à Tokyo, reçu par le président français à Paris, accueilli par le roi d’Espagne à Madrid ou hôte du Premier ministre indien à New Delhi, le souverain a multiplié cette année encore les déplacements officiels. Gaëtan Luci et Eric Mathon/Palais princier et AFP

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Les temps forts de l’année du souverain

Une année de pleine activité s’achève pour le prince Albert II, qui a enchaîné en 2019 rencontres officielles, sommets internationaux et actions pour la protection de l’environnement

Premier temps fort de l’année, en février, le souverain s’est rendu en visite officielle en Inde, pour quatre jours, où il a été reçu, à New Delhi, par le Premier ministre, Narendra Modi. L’occasion d’encourager les efforts engagés par le pays pour s’inscrire dans des objectifs de développement durable.

Au cours de sa visite, le souverain est également allé se recueillir au mausolée du mahatma Gandhi, le père de la nation indienne. « C’était un personnage tout à fait extraordinaire, un apôtre de la non-violence, de la paix et de la considération pour les plus démunis. Son message est hélas encore plus actuel que de son vivant et il doit rester un exemple pour nous. J’espère que sa vision et son message nous inspireront encore pendant longtemps » a témoigné le prince.

Chez Felipe VI à Madrid

Autre rencontre en 2019, celle avec le roi d’Espagne, Felipe VI. Des liens proches unissent les Grimaldi et la famille royale espagnole.

Alors venu à Madrid, pour la douzième cérémonie de remise des prix de la Fondation Prince Albert II, organisée au musée national Reina Sofia, le prince Albert II a rencontré le roi espagnol dans son palais madrilène.

À l’intronisation de l’empereur du Japon

En octobre au Japon, c’est à un moment historique pour le pays que le prince était convié : l’intronisation de son nouvel empereur, Naruhito, installé sur le trône du Chrysanthème, devant un parterre de 2000 invités venus du monde entier.

La cérémonie, d’une trentaine de minutes, se déroulait dans la salle du Trône du Palais impérial, appelée « chambre des Pins », où l’empereur et l’impératrice sont apparus en costumes traditionnels sous des baldaquins.

Au cours de cette visite, le souverain s’est également entretenu avec le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, avant d’inaugurer à Tokyo, deux expositions où sont présentés des objets appartenant aux collections du Palais princier.

Puis, accompagnée par ses enfants, le prince héréditaire Jacques et la princesse Gabriella, la famille a assisté à quelques matches de la Coupe du monde de rugby.

À l’Élysée en novembre

Même s’ils se sont rencontrés à plusieurs reprises depuis son élection, le président français Emmanuel Macron, n’avait jamais officiellement reçu le prince Albert II à l’Élysée.

Le rendez-vous s’est finalement déroulé le 29 novembre, où durant deux heures, les deux chefs d’État ont brossé les principaux dossiers d’intérêt commun entre les deux pays à l’amitié profonde et solide. Cette réunion de travail a aussi permis d’évoquer trois dossiers de coopération d’intérêt partagé : les négociations avec l’Europe, les Enfants du pays et les salariés français de la Principauté.

Sécurité sans précédent

Jean-François Ottonello
En juin, le prince Albert II consacre 48 heures dans son agenda pour se rendre aux commémorations du 75e anniversaire du Débarquement en Normandie. L’occasion notamment d’un passage à Saint Lô, commune normande inscrite dans la liste des anciens fiefs des Grimaldi.
En juin, le prince Albert II consacre 48 heures dans son agenda pour se rendre aux commémorations du 75e anniversaire du Débarquement en Normandie. L’occasion notamment d’un passage à Saint Lô, commune normande inscrite dans la liste des anciens fiefs des Grimaldi. Gaëtan Luci /Palais princier
Séquence historique pour la Principauté, le 11 mars dernier, au cours de laquelle le souverain, le ministre d’État et le président du Conseil national tiennent une conférence de presse commune pour annoncer le plan logement imaginé pour Monaco. Selon la volonté du prince, le gouvernement s’engage à construire, d’ici à 2033, 1831 appartements pour pallier le manque.
Séquence historique pour la Principauté, le 11 mars dernier, au cours de laquelle le souverain, le ministre d’État et le président du Conseil national tiennent une conférence de presse commune pour annoncer le plan logement imaginé pour Monaco. Selon la volonté du prince, le gouvernement s’engage à construire, d’ici à 2033, 1831 appartements pour pallier le manque. Dylan Meiffret
Gaëtan Luci/Palais princier
J.-F.O.
Au siège des Nations Unies à New York, le 23 septembre, le souverain prononce un discours, où il rappelle devant l’urgence de la situation environnementale, que « cette course contre la montre ne peut être gagnée que si tous les États renforcent leur action climatique ».	(DR)
Elle aurait eu 90 ans en 2019… au cours de l’année écoulée, alors le souverain a rendu hommage à de nombreuses reprises à sa mère, la princesse Grace. Au Palais, il inaugure le 13 mai une exposition photos qui retrace la journée du 6 mai 1955 où le prince Rainier III reçoit, une vedette américaine du nom de Grace Kelly. La suite, tout le monde la connaît…
Elle aurait eu 90 ans en 2019… au cours de l’année écoulée, alors le souverain a rendu hommage à de nombreuses reprises à sa mère, la princesse Grace. Au Palais, il inaugure le 13 mai une exposition photos qui retrace la journée du 6 mai 1955 où le prince Rainier III reçoit, une vedette américaine du nom de Grace Kelly. La suite, tout le monde la connaît… Jean-François Ottonello
Donnant l’exemple du geste éco-responsable, le prince prend la tête, le 22 septembre, d’une chasse aux déchets sur la voie publique en Principauté. Effectuant à pied et entouré d’éco-citoyens le parcours du port au Larvotto pour ramasser mégots, emballages et détritus à l’occasion du « World Cleanup Day ».
Donnant l’exemple du geste éco-responsable, le prince prend la tête, le 22 septembre, d’une chasse aux déchets sur la voie publique en Principauté. Effectuant à pied et entouré d’éco-citoyens le parcours du port au Larvotto pour ramasser mégots, emballages et détritus à l’occasion du « World Cleanup Day ». J.-F.O.
Dylan Meiffret
J.-F.O.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.