“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Les pailles et bâtonnets en plastique interdits au 1er janvier

Mis à jour le 28/12/2018 à 05:04 Publié le 28/12/2018 à 05:04
Depuis le mois de juin, à l'hôtel Métropole, les pailles en plastique ont été remplacées par des pailles en amidon de maïs.

Depuis le mois de juin, à l'hôtel Métropole, les pailles en plastique ont été remplacées par des pailles en amidon de maïs. archives Jean-François Ottonello

Les pailles et bâtonnets en plastique interdits au 1er janvier

C'est la bonne résolution de la nouvelle année pour le gouvernement.

C'est la bonne résolution de la nouvelle année pour le gouvernement. Au 1er janvier 2019 entrera en vigueur l'interdiction des pailles et bâtonnets mélangeurs en plastique en Principauté.

Une interdiction qui s'inscrit dans le cadre de la politique de réduction de la pollution par les plastiques initiés dans le pays.

« Les consommateurs sont invités à les substituer, par exemple, par ceux en bambou ou en métal » précise-t-on au gouvernement.

En Principauté, l'initiative a déjà été prise par quelques établissements depuis le début de l'année 2 018. Comme l'hôtel Métropole qui a banni les pailles en plastique de ses verres depuis le mois de juin pour un modèle écolo, en amidon de maïs.

Enjeu global

Le processus de réduction des plastiques a débuté en 2 016 avec l'interdiction des sacs en plastique à usage unique. « La réduction des déchets plastiques est un enjeu majeur pour la diminution des émissions de gaz à effet de serre puisqu'ils représentent environ 11 % des tonnages et 80 % des émissions de ces gaz issues de leur incinération » précise Marie-Pierre Gramaglia, conseiller de gouvernement pour l'Équipement, l'Environnement et l'Urbanisme.

Depuis 2014, en parallèle, la direction de l'Environnement a entrepris une démarche « commerce engagé », afin de favoriser les pratiques éco-responsables chez les producteurs, commerçants et consommateurs de la Principauté. Ce label compte aujourd'hui 67 commerces répartis dans l'ensemble des quartiers.

En 2019, sera lancé le label « restaurant engagé » pour proposer un accompagnement gratuit et personnalisé à des restaurants ou établissements de vente à emporter qui souhaitent supprimer les ustensiles et emballages en plastique à usage unique.


La suite du direct