“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Les Monégasques invités à trouver des solutions pour bannir les lâchers de ballons extrêmement polluants

Mis à jour le 13/06/2019 à 08:45 Publié le 13/06/2019 à 08:45
Le stand « Fête sans ballons », animé par l’Institut océanographique, invite le public à proposer des solutions pour remplacer les ballons dans les fêtes.

Le stand « Fête sans ballons », animé par l’Institut océanographique, invite le public à proposer des solutions pour remplacer les ballons dans les fêtes. I.T.

Les Monégasques invités à trouver des solutions pour bannir les lâchers de ballons extrêmement polluants

À l’éco-village Monacology, installé depuis mardi sur le quai Antoine-Ier, un stand explique les ravages des lâchers de ballons et vous demande de trouver des solutions alternatives

Depuis le 11 juin, le quai Antoine-Ier accueille l’édition 2019 de Monacology, l’éco-village organisé annuellement pour sensibiliser les enfants à la cause environnementale. L’Institut océanographique y est présent pour animer un stand sur le thème: "Fête sans ballons". L’objectif ? Informer et amener le public à trouver des idées pour remplacer les lâchers de ballons à l’hélium, très nocifs pour l’environnement.

Un poison et une source de pollution

Le 22 mai dernier, une proposition de loi a été déposée à l’Assemblée nationale française, visant à interdire les lâchers de ballons non biodégradables. Elle pourrait entrer en vigueur en France dès janvier 2021. Logique : les ballons qui s’envolent dans l’atmosphère finissent par se dégonfler ou éclater, et les débris retombent sur terre ou en mer. Pour la faune marine qui les ingère, ils représentent alors un poison, et pour l’environnement, une source de pollution.

L’initiative s’appuie sur une étude scientifique australienne de 2018 aux constats alarmants. Elle montre que plus les oiseaux marins avalent de plastique, plus leur mortalité est élevée.

Sur les oiseaux morts retrouvés, le plastique mou a été 14 fois plus mortel que les bouts de plastique dur ; les débris de ballons, eux, 32 fois plus mortels. L’animal finit par mourir soit d’une inflammation de l’intestin, soit de faim car le plastique obstrue son système digestif. Et les ballons sont d’autant plus dangereux qu’ils ressemblent aux proies des oiseaux et des tortues marines, qui se jettent alors dessus.

L’opération "Fête sans ballons" est lancée conjointement par l’Institut océanographique, le gouvernement princier et la Fondation Prince Albert II. Sur le stand, des activités pédagogiques sont proposées pour trouver des solutions festives et respectueuses de l’environnement.

Parmi les idées déjà proposées: remplacer les ballons par des torches en papier biodégradable, utiliser des matériaux qui fondent dans l’eau ou encore interdire l’hélium.

Au printemps 2020, l’idée jugée la meilleure sera récompensée, à l’occasion de la 2e édition de la Fête du Musée océanographique.

Monaco, ville durable

Si l’éco-village Monacology est destiné aux petits, il reste aussi ouvert aux grands. Le thème de cette 15e édition est "Monaco, ma ville durable". L’événement fait participer différents acteurs économiques de la Principauté.

Au programme: atelier fabrication de tawashis - des éponges faites de vieux vêtements pour apprendre à recycler; jeu de l’oie pour apprendre comment éviter le gaspillage alimentaire; fabrication d’un nichoir pour oiseaux; découverte de la faune marine et de Monaco à la préhistoire; découverte du rôle des abeilles avec distribution de graines de fleurs mellifères; dégustation de snacks végétariens…

L’éco-village est garanti "100% vert", avec de l’électricité provenant de panneaux photovoltaïques, des chalets de bois à longue durée de vie ou encore des snacks bios proposés aux participants.


Savoir+
Le stand "Fête sans ballons" est à l’éco-village Monacology qui se tient au quai Antoine-Ier, jusqu’au 14 juin, de 8h30 à 16h30.
Plus d’informations sur le site www.monacology.fr.

à partir de 1 €


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct