“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Les activités de plaisance et de loisirs nautiques sont (officiellement) réautorisées en Méditerranée

Mis à jour le 30/11/2020 à 16:36 Publié le 30/11/2020 à 16:28
Illustration plaisance.

Illustration plaisance. Photo BQ et DR

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Les activités de plaisance et de loisirs nautiques sont (officiellement) réautorisées en Méditerranée

Ce lundi, en application des mesures d'allégement du confinement annoncées par Emmanuel Macron, la Préfecture maritime de la Méditerranée a pris un nouvel arrêté pour réglementer la navigation des navires et les activités maritimes.

ce qu'il faut retenir

- Les activités précédemment autorisées (incluant toutes activités professionnelles) restent autorisées ;
- Les activités de plaisance et de loisirs nautiques sont dorénavant autorisées sous réserve du respect des
mesures gouvernementales. Il n’y a plus d’attestation spécifique en mer : l’attestation est la même que celle
utilisée à terre ;
- Les manifestations nautiques restent interdites, sauf si leurs modalités sont compatibles avec les
dispositions du décret précédemment cité (en particulier 6 personnes maximum lors des rassemblements);
- Tout navire battant pavillon étranger est autorisé à traverser, de manière continue et rapide, la mer
territoriale française ou de rejoindre la haute mer. Il est également autorisé à rejoindre son port d’attache
lorsqu’il est situé sur le littoral français de Méditerranée ou un chantier naval sous réserve de disposer d’un
contrat de réparation avec celui-ci ;
- Les navires étrangers, battant pavillon hors espace Schengen, ne sont pas autorisés à mouiller ou à s’arrêter
le long des côtes françaises sauf exceptions prévues par l’article 2 du décret
n° 85-185 du 06 février 1985 et en cas de force majeure.

A noter: l’accès aux ports et au littoral méditerranéen reste soumis aux autorisations prises localement par les autorités territoriales compétentes.

quelques recommandations

Après plusieurs semaines d’inactivité pour les équipages et les plaisanciers, et donc une période sans vérification et
entretien courant du matériel, la préfecture maritime recommande de procéder avant toute sortie en mer à :
- la vérification de sa bonne condition physique.
- la vérification de l’état général du navire (moteur, voiles, mouillage, etc.) ;
- la conformité et l’état du matériel de sécurité obligatoire ;
- le contrôle de la capacité à manœuvrer ;
- la vérification des conditions d’accueil du port de destination.
Enfin, la préfecture maritime rappelle qu’il est essentiel d’avoir un moyen de communication avec batterie chargée pour joindre le CROSS Med si besoin (au 196 depuis n'importe quel téléphone ou canal 16 par VHF).


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.