“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le souverain fait docteur honoris causa à Bratislava

Mis à jour le 15/10/2019 à 10:18 Publié le 15/10/2019 à 10:18
Le souverain a été honoré hier en Slovaquie.

Le souverain a été honoré hier en Slovaquie. Axel Bastello/Palais princier

Le souverain fait docteur honoris causa à Bratislava

À l’occasion d’un déplacement en Slovaquie, le prince Albert II a reçu cette distinction honorifique de l’université Comenius, saluant son engagement environnemental

À l’occasion d’un déplacement en Slovaquie, le prince Albert II a été fait hier, à Bratislava, docteur honoris causa de l’université Comenius. Un titre honorifique décerné au souverain pour marquer ses activités dans le domaine de la protection de la nature et son action vers les changements climatiques.

L’université Comenius, qui célèbre cette année son centième anniversaire est la seule université de Slovaquie, qui a été classée parmi les meilleures universités au monde.

Elle propose environ 800 programmes d’enseignements, de la médecine aux sciences humaines en passant par la théologie pour quelque 30 000 étudiants.

Accueilli par Peter Pellegrini, qui préside le gouvernement slovaque, le souverain a prononcé un discours devant un parterre de personnalités avant de rejoindre la faculté des sciences naturelles de Mlynska Dolina pour une conférence sur des questions environnementales, suivie d’un échange avec les étudiants.

Cette séquence achevait un voyage de 48 heures du souverain démarré samedi à Vienne en Autriche, où il a reçu au cours d’un gala le prix Flame of Peace.

Puis en arrivant à Bratislava dimanche c’est en baskets que le souverain a fait une apparition dans la capitale slovaque pour courir quelques kilomètres de la No Finish Line organisée pour la première fois dans le pays.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.