“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le Prince à Rome pour parler environnement

Mis à jour le 26/10/2019 à 10:28 Publié le 26/10/2019 à 10:28
Le prince Albert II de Monaco au micro.

Le prince Albert II de Monaco au micro. Black Alpaca Production

Le Prince à Rome pour parler environnement

La branche italienne de la Fondation Prince Albert II de Monaco, a organisé le 17 octobre, en présence du Souverain, une conférence scientifique en partenariat avec la mairie de Rome et l’Université Sapienza di Roma, sur la thématique des « Villes intelligentes, forêts urbaines et protection de l’eau ».

La branche italienne de la Fondation Prince Albert II de Monaco, a organisé le 17 octobre, en présence du Souverain, une conférence scientifique en partenariat avec la mairie de Rome et l’Université Sapienza di Roma, sur la thématique des « Villes intelligentes, forêts urbaines et protection de l’eau ».

En présence de quelque 200 invités, le prince Albert II s’est exprimé aux côtés de Virginia Raggi, maire de Rome, Eugenio Gaudio, recteur de l’Université, et des professeurs Carlo Blasi et Marco Petitta, sur les enjeux liés au développement de nos villes dans un meilleur respect de l’environnement, de l’eau et des forêts, face notamment à l’urgence du changement climatique.

Dans son discours, le Prince a rappelé, au cœur de cette cité éternelle, le rapport ambigu qu’ont toujours entretenu les villes avec la nature. « La manière dont nous concevons nos villes, les liens que nous y construisons avec la nature, qu’il s’agisse de l’eau ou des forêts, témoignent de notre rapport plus large à l’environnement, à la planète, et de notre capacité à accepter ses exigences. Des exigences que nous ne pouvons ignorer. Je veux donc me féliciter de constater aujourd’hui le retour de ces préoccupations, témoignant d’un retour de lucidité. »


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.