Rubriques




Se connecter à

Le préfet autorise la mort de 4 loups dans les Alpes-de-Haute-Provence

L'autorité de l'Etat prend une mesure pour protéger les troupeaux domestiques autour de l'Ubaye. Quatre loups pourront être abattus par des professionnels.

La rédaction Publié le 16/08/2018 à 19:09, mis à jour le 28/09/2018 à 07:00
Un loup du Parc Alpha dans le Parc du Mercantour. Photo Margaux Magnan

Selon le quotidien La Provence, Olivier Jacob, préfet des Alpes-de-Haute-Provence, a signé un arrêté ordonnant des opérations de tirs de prélèvement renforcés de 4 loups (mâle ou femelle, jeune ou adulte) pour la protection des troupeaux domestiques, en Ubaye (Alpes-de-Haute-Provence).

>> RELIRE. Déjà 900 brebis tuées par les loups cette année dans le Var, les éleveurs sont à bout

Les zones concernées sont celles des Thuiles, Méolans-Revel, Le Lauzet-Ubaye, Selonnet, Montclar, Ubaye-Serre-Ponçon, Pontis, Saint-Paul sur Ubaye, Val d'Oronaye, La Condamine, Jausiers, Uvernet-Fours, Enchastrayes, Faucon de Barcelonnette, Barcelonnette, Saint-Pons - hors zone coeur du parc national du Mercantour.

 

Ces tirs, pourront avoir lieu à n'importe quel moment mais seront effectués par les lieutenants de louvéterie ou toute personne ayant suivi une formation auprès de l'office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS), les gardes particuliers assermentés et les agents de l'ONCFS.

Le 19 septembre dernier, à La Brèole, à Ubaye-Serre-Ponçon, 18 agneaux et cinq brebis ont péri au cours d'une attaque imputée au loup.

>> RELIRE. 23 brebis et agneaux tués après une nouvelle attaque de loup dans les Alpes

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.