“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Le mode d'emploi du parfait p'tit écolo

Mis à jour le 06/06/2018 à 05:18 Publié le 06/06/2018 à 05:17
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Le mode d'emploi du parfait p'tit écolo

Parce que la conscience écologique n'est rien sans actes quotidiens, piqûre de rappel sur ces petits gestes aux grandes conséquences… Au lendemain de la Journée mondiale de l'environnement

Les journées mondiales c'est bien. Mais certaines causes méritent d'être célébrées toute l'année, à l'instar de la préservation de l'environnement. Il faudra bien plus qu'un jour pour inverser la tendance actuelle. Suivez le guide.

Ne pas gaspiller d'eau

On ne vous apprend rien si l'on vous dit que gaspiller l'eau c'est mauvais. Nous avons beau vivre sur la « planète bleue », composée à 72 % d'eau, ce n'est pas une ressource illimitée.

D'autant plus que si les populations augmentent, les ressources, elles, restent les mêmes. Pour éviter la déshydratation mondiale, il est possible d'agir à son niveau. On coupe l'eau quand on se brosse les dents, pareil lorsqu'on se savonne sous la douche, et on surveille les fuites éventuelles du lavabo et des toilettes. Sinon, Jean-Claude Van Damme a prévenu… « L'eau dans 20/30 ans, il n'y en aura plus ».

Privilégier les transports en commun

Rien de tel que de privilégier les transports en commun aux voitures pleines de carburants néfastes pour l'environnement. Et Monaco l'a bien compris !

Hier, pour la Journée mondiale de l'environnement, les bus étaient gratuits. La principauté qui lutte pour une société décarbonée montre l'exemple. À nous de continuer en utilisant le bus, le train ou le tramway, s'il passe dans votre ville. Pour les plus endurants, privilégiez vos pieds ou le vélo. En plus de faire du bien à la Terre, vous en faites également à votre corps.

Réduire la consommation de plastique

Là aussi, Monaco mène le pas. À partir de vendredi, Le Métropole, comme d'autres établissements, bannit les pailles en plastique.

La principauté pense ainsi aux tortues. Ces petites bêtes sont les premières victimes des déchets en plastique, confondant généralement les sachets en plastique avec des méduses, leur aliment principal. De votre côté, aux restaurants vous pouvez refuser les pailles en plastique, utilisez des sacs réutilisables pour faire vos courses ou encore achetez vos aliments en vrac comme à Solis Bio, rue Terrazzani.

Trier, trier et encore trier

La poubelle verte pour les verres, la jaune pour les plastiques et les cartons, la bleue pour les journaux et la marron pour le reste… C'est pourtant simple non ?

Il suffit juste de s'y mettre pour que ça devienne un automatisme. Et avant même de trier, partons tous d'un geste simple : mettre ses déchets à la poubelle. Pas par terre. Chez vous, vous ne jetez pas vos mouchoirs sur le carrelage ? En ville, c'est la même chose.

Depuis 2008, la collecte sélective des déchets en Principauté a été renforcée avec la mise en place d'une cinquantaine de points d'apport volontaire répartis sur l'ensemble du territoire.

Opter pour les énergies renouvelables

Si installer une éolienne dans son jardin paraît compliqué, installer des panneaux solaires semble réalisable.

À ce jour, 18 bâtiments de Monaco sont équipés de panneaux solaires photovoltaïques ou thermiques, et la principauté vise à ce que ce chiffre augmente. Le gouvernement propose même des subventions à l'installation de ces dits panneaux. De plus, grâce au site cadastresolaire.mc, vous pouvez identifier le potentiel d'ensoleillement de votre toiture et ainsi découvrir la production électrique annuelle possible.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.