“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La transition numérique à l’honneur à l’ONU

Mis à jour le 26/10/2019 à 10:28 Publié le 26/10/2019 à 10:28
Jean-Laurent Imbert, premier secrétaire à la Mission permanente de Monaco auprès des Nations Unies.	(DR)

La transition numérique à l’honneur à l’ONU

Vendredi 18 octobre, la deuxième commission de l’assemblée générale des Nations Unies a tenu une réunion sur le thème des « technologies de l’information et des communications au service du développement durable ».

Vendredi 18 octobre, la deuxième commission de l’assemblée générale des Nations Unies a tenu une réunion sur le thème des « technologies de l’information et des communications au service du développement durable ».

Jean-Laurent Imbert, premier secrétaire à la Mission permanente de Monaco auprès des Nations Unies, y a présenté la stratégie et l’action du gouvernement en matière de transition numérique, mettant en avant le tournant opéré par la Principauté dans ce domaine.

Le diplomate a exposé les dernières innovations mises en œuvre par le gouvernement princier et annoncé les prochaines étapes structurantes du programme « Extended Monaco » en soulignant : « Qu’il s’agisse de smart-city, de blockchain, de e-santé, ou de e-éducation, le numérique touche bon nombre de domaines. L’importance croissante de ce secteur, à la fois créateur de richesses et vecteur d’innovation, contribuera à l’atteinte de nos objectifs en termes de développement durable, ainsi qu’à l’amélioration de la qualité de vie. »

Il a également présenté un aperçu de ce que sera le service public monégasque dans les prochaines années, avec le futur déploiement du coffre-fort numérique, d’une identité numérique et le développement de l’e-administration.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.