“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La stratégie de Primo! pour une meilleure qualité de vie

Mis à jour le 05/01/2018 à 05:12 Publié le 05/01/2018 à 05:12
Sept colistiers autour de Stéphane Valeri, hier, à l'Aigue Marine, dans les locaux de Primo !

Sept colistiers autour de Stéphane Valeri, hier, à l'Aigue Marine, dans les locaux de Primo ! Jean-Sebastien Gino-Antomarchi

La stratégie de Primo! pour une meilleure qualité de vie

Pollutions, nuisances sonores, embouteillages, télécommunications,... Autour de Stéphane Valeri, sept colistiers ont déroulé leurs propositions pour améliorer le quotidien de tous

Tous les Monégasques constatent que la qualité de vie en Principauté s'est fortement dégradée ces dernières années dans des proportions inquiétantes. » Aux côtés de Stéphane Valeri, qui a invité hier la presse locale, Michèle Dittlot et six colistiers de Priorité Monaco - Primo ! veulent apporter des solutions : « Quand on veut on peut ».

La première proposition est donc « la mise en place d'un véritable plan stratégique piloté par une commission opérationnelle de la qualité de vie à Monaco ». Les candidats de Primo ! veulent « une logique stratégique et transversale (...). En termes d'action publique, on ne peut se contenter de raisonner en "Départements" ou "Services" ». Ils proposent donc « la création d'une commission interministérielle qui coordonnera les efforts d'équipes déjà constituées et compétentes qui traitent, entre autres, d'environnement, de sécurité publique, d'urbanisme, de transports publics, des taxis, des liaisons maritimes, des travaux, des relations avec les communes et pays voisins, etc. »

Et pas question que ce soit sans résultat quantifiable ! Pierre Bardy explique que la liste conduite par Stéphane Valeri veut « la création d'un indice de la qualité de vie », dans l'inspiration du PIB du bien-être du Luxembourg. « Il en va de l'avenir de Monaco. »

Guillaume Rose explique l'importance d'un « vrai projet urbain global ». « Pour Priorité Monaco, on doit partir (...) des vraies aspirations des familles, des entrepreneurs, de ceux qui font vivre Monaco, des touristes. » (Tiens, les « touristes », Monsieur Rose ne les oublient pas…)

Il s'agit aussi de lutter contre les nuisances sonores. Et de lister des mesures qui se veulent adaptées.

Stop aux bouchons

Marine Grisoul, la benjamine de l'équipe, qui « ne roule qu'en vélo électrique », constate la paralysie trop fréquente des voies de circulation. « Adoptons un plan d'urgence mobilité réellement opérationnel. » Concrètement ? « Un suivi du développement des parkings relais et des liaisons avec le centre-ville ; des mesures dissuasives pour les véhicules hors MC et 06 ; des mesures incitatives pour les salariés utilisant les transports en commun ; des négociations fortes avec la SNCF ou des opérateurs concurrents aux côtés de la Région PACA ; le renforcement des dessertes des bus de la CAM (fréquences, amplitude horaire…). » Quant au téléphérique, le projet est onéreux et ne fait pas l'unanimité chez les Monégasques constate Stéphane Valeri, qui entend bien mesurer le pour et le contre avant de valider un projet de cette ambition.

Très concrètement, Marine Grisoul explique enfin que Primo ! veut encourager la création d'« une unité de la Sûreté Publique dédiée à la fluidité du trafic. »

Patrick Rinaldi estime, quant à lui, que « la question de l'usine de retraitement des déchets doit être évoquée de manière responsable. » L'incinération qui, rappelons-le, génère un tiers des émissions de CO2 à Monaco, doit trouver, pour les candidats Primo !, des alternatives. « Nous refusons la démagogie simpliste de ceux qui, comme UM, veulent, en espérant gagner des voix, se débarrasser de nos déchets vers des communes étrangères. (...) Des solutions réalistes et éco-responsables existent, elles seront défendues par Primo ! dans son programme. (...) On ne doit pas, on ne peut pas, économiser sur l'environnement et la qualité de vie. »

Monaco Telecom : « ouverture à la concurrence »

Pour Jean-Charles Emmerich, « le gouvernement doit imposer aux promoteurs un encadrement des chantiers dans l'intérêt général. (...) Nous le disons clairement, pour Primo ! la qualité de vie ne doit plus être la variable d'ajustement sacrifiée sur l'autel des projets de promoteurs »

Enfin Roland Mouflard a abordé le problème récurrent de la téléphonie et d'internet proposés par Monaco Telecom. « Il faudra envisager une ouverture à la concurrence, non pas pour les infrastructures évidemment, mais pour toutes les offres de services (téléphone fixe & mobile, internet, bouquets de télévision, etc.). Idéalement, cette solution alternative pourrait être constituée par un groupement de professionnels monégasques. Primo ! demandera au gouvernement l'ouverture de ce débat essentiel. »

Une proposition qui risque de mettre de la friture sur les lignes…


La suite du direct