La protection des eaux monégasques exposée

Point d’orgue de la Semaine européenne de réduction des déchets à Monaco, qui s’achève aujourd’hui, la Direction de l’Environnement a organisé, jeudi 22 novembre au Stars’n’Bars, une conférence sur le thème « Monaco : exploration en eaux profondes ».

Article réservé aux abonnés
Publié le 23/11/2019 à 10:30, mis à jour le 23/11/2019 à 10:30
Une conférence a été organisée sur le thème « Monaco : exploration en eaux profondes ».
Une conférence a été organisée sur le thème « Monaco : exploration en eaux profondes ». Michael Alesi / Dir. Com.

Point d’orgue de la Semaine européenne de réduction des déchets à Monaco, qui s’achève aujourd’hui, la Direction de l’Environnement a organisé, jeudi 22 novembre au Stars’n’Bars, une conférence sur le thème « Monaco : exploration en eaux profondes ».

La conférence faisait suite à l’opération de nettoyage des roches à coralligènes, situées à la sortie du port de Fontvieille, dont la riche biodiversité fait l’objet d’un suivi scientifique par la Direction de l’Environnement. Cette action environnementale commune, effectuée le 20 septembre dernier, a fédéré les plongeurs de plusieurs institutions monégasques*. Un exposé, alimenté de photos et vidéos sous-marines de cette journée, a été présenté au public, dévoilant l’impact de nombreux macro-déchets dont une forte proportion provient de l’activité de pêche de loisir (fil de pêche, hameçons).

Les résultats de l’expédition en eaux profondes dans la zone Ramoge, pour laquelle les gouvernements français, monégasque et italien coopèrent en matière de gestion intégrée du littoral et de lutte contre la pollution marine, ont été également exposés. Les effets néfastes de la pollution par les déchets plastiques en Méditerranée, à plus de 2 000 mètres de profondeur, ont ainsi été mis en lumière.

En conclusion de son exposé, Ludovic Aquilina, chef de section à la Direction de l’Environnement, a rappelé qu’afin de limiter cette détérioration de l’environnement marin, le gouvernement monégasque a décidé de limiter les déchets à la source en interdisant l’utilisation des pailles en plastique le 1er janvier 2019, et la vaisselle en plastique (verres, couverts, assiettes) le 1er janvier 2020, avec pour objectif zéro déchet plastique à usage unique à l’horizon 2030.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.