“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La France, l'Italie et Monaco unis pour préserver la mer

Mis à jour le 27/04/2016 à 05:15 Publié le 27/04/2016 à 05:15
Le prince Albert a notamment visité l'Abeille-Flandre, un remorqueur français qui intervient dans les situations périlleuses, et un bâtiment italien (en bas à droite).

Le prince Albert a notamment visité l'Abeille-Flandre, un remorqueur français qui intervient dans les situations périlleuses, et un bâtiment italien (en bas à droite). Photo Cyril Dodergny

La France, l'Italie et Monaco unis pour préserver la mer

Le dispositif qui coordonne les actions des trois pays en matière de lutte antipollution a soufflé ses quarante bougies, hier en Principauté. Juste après l'alerte à la marée noire à Gênes, ce week-end

Les marins en parlent comme d'un « Saint-Bernard des mers ». L'Abeille-Flandre est un remorqueur habitué aux situations difficiles. Le bâtiment est notamment intervenu lors du naufrage de l'Erika, en 1999 au large de la Bretagne. Ce navire, le prince Albert II l'a visité, hier. L'Abeille-Flandre est venu s'amarrer à Monaco, avant de participer à un exercice antipollution de grande ampleur organisé tôt ce matin au large de la Principauté.

Comme la visite du souverain, la manœuvre fait écho au 40e anniversaire de l'accord Ramoge, organisé hier à Monaco. La...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct