“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La Fondation Prince Albert II prime trois personnalités "engagées"

Mis à jour le 05/10/2015 à 09:24 Publié le 05/10/2015 à 09:20
Le souverain hier soir, entouré par les différents récipiendaires des prix et bourses de sa fondation, à l’occasion de cette huitième cérémonie organisée alternativement à Monaco ou à l’étranger.

Le souverain hier soir, entouré par les différents récipiendaires des prix et bourses de sa fondation, à l’occasion de cette huitième cérémonie organisée alternativement à Monaco ou à l’étranger. Jean-François Ottonello

La Fondation Prince Albert II prime trois personnalités "engagées"

Le souverain a remis ce vendredi soir trois prix à des personnalités engagées pour l’environnement à l’occasion de cette huitième cérémonie, en direct du Grimaldi Forum

"Nous rendons hommage à celles et ceux qui nous inspirent et nous montrent le chemin". En présidant la huitième cérémonie de remise des awards de la Fondation Prince Albert II, le souverain a souhaité, à un moment crucial pour la planète, mettre en avant trois personnalités qui œuvrent pour la défense environnementale sur la planète.

C'est la mission que s'est choisie cette fondation créée en 2006 qui a remis déjà 21 trophées depuis huit ans.

Et le casting 2015: Emmanuel de Merode (prix de la biodiversité) ; Bill McKibben (prix du climat) et Loïc Fauchon (prix de l'eau) suit cette philosophie.

"Chacun de ces regards sont autant de raisons de ne pas baisser les bras et nous montrent qu'il n'est pas interdit de penser que nous allons gagner", a lancé au micro, ce vendredi soir, le prince Albert II, en évoquant l'horizon de la Conférence internationale du climat, en novembre à Paris.

Quinze nouveaux projets

Plus tôt dans la journée, le conseil d'administration de la Fondation Prince Albert II s'était réuni pour valider un budget de 2 millions d'euros qui ira soutenir, dans les prochains mois, une quinzaine de projets environnementaux choisis par l'institution.

Notamment dans l'Océan Indien. Puis au Maroc, où le programme de biodiversité pour la préservation de l'oiseau ibis chauve se poursuit. Aussi au Guatemala, où une mission sur l'eau sera engagée avec la fondation de Guy Laliberté, One Drop.

Depuis 2006, la fondation créée par le souverain a soutenu 350 projets, pour environ 33 millions d'euros engagés. En parallèle, cette année, des bourses d'études ont été remises à dix jeunes chercheurs sélectionnés dans le cadre d'un accord passé avec le Groupe d'Experts Intergouvernemental sur l'Évolution du Climat (GIEC), avec le concours de la Fondation Cuomo, pour trois d'entre eux.

La cérémonie des awards ce vendredi soir s'est conclue sur une note de poésie avec l'avant-première du film "Les Saisons", signé par Jacques Perrin et Jacques Cluzaud, "Les Saisons".

Le tandem, qui avait déjà signé "Le peuple migrateur" et "Océans" s'est attardé pour cette troisième réalisation à porter un regard sur la nature et les espèces animales dans les forets.

Un film qui, promet Jacques Perrin, devrait provoquer "un échange et une compassion entre le sujet et le spectateur". Il sera en salles le 13 décembre.


La suite du direct