“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

La cantine fertilise les jardins de Cap-d'Ail

Mis à jour le 01/12/2015 à 08:29 Publié le 01/12/2015 à 08:29
Désormais, les assiettes non terminées de la cantine iront fertiliser les fleurs et espaces verts de la ville de Cap-d'Ail.

Désormais, les assiettes non terminées de la cantine iront fertiliser les fleurs et espaces verts de la ville de Cap-d'Ail. O.-V. M

Je découvre la nouvelle offre abonnés

La cantine fertilise les jardins de Cap-d'Ail

On sait que les cantines de l'école et de la crèche de Cap-d'Ail proposent aux enfants des produits laitiers, œufs et fruits et légumes issus de l'agriculture biologique tout en tachant, autant que faire se peut, de consommer local pour les autres aliments.

On sait que les cantines de l'école et de la crèche de Cap-d'Ail proposent aux enfants des produits laitiers, œufs et fruits et légumes issus de l'agriculture biologique tout en tachant, autant que faire se peut, de consommer local pour les autres aliments.

La commune vient de franchir une nouvelle étape dans son engagement pour l'environnement en installant, en partenariat avec la société de restauration scolaire Elior, un déshydrateur d'aliments au sein de la cantine de l'école André-Malraux, qui accueille tous les enfants de la maternelle au CM2 mais également les employés de la mairie.

Cette machine « verte » concrétise un tri des déchets effectué depuis 2009 puisque, désormais, les déchets organiques alimentaires sont recyclés in situ.

Le contenu des assiettes non mangé est ainsi broyé et déshydraté par la machine. Sur l'ensemble de l'année, ce sont donc près de deux tonnes de biodéchets qui seront avalés par la machine, qui recrache un substrat deux fois moins lourd, ressemblant à un mélange de terreau et de marc de café. Un mélange qui peut être rendu à la terre comme un engrais bio. Une partie de cet engrais bio viendra ainsi alimenter les parterres et espaces verts de la ville. Pour les particuliers, le compostage permet également de transformer les déchets organiques d'origine végétale en terreau et nourrir ses plates-bandes.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.