“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

L’environnement à l’honneur dans les jardins Biovès

Mis à jour le 06/06/2019 à 10:04 Publié le 06/06/2019 à 10:04

L’environnement à l’honneur dans les jardins Biovès

À l’occasion de la Journée mondiale de l’Environnement, et en clôture de la Semaine Européenne du Développement Durable, la Communauté d’agglomération de la Riviera française (CARF), a organisé hier, en bas des jardins Biovès, un petit village d’exposants, écoresponsables.

À l’occasion de la Journée mondiale de l’Environnement, et en clôture de la Semaine Européenne du Développement Durable, la Communauté d’agglomération de la Riviera française (CARF), a organisé hier, en bas des jardins Biovès, un petit village d’exposants, écoresponsables. Neuf stands de sensibilisation à l’écocitoyenneté, ont assuré de 14 h à 18 h, la présentation d’activités en lien avec le développement durable.

Comportements écoresponsables

C’est le cas d’Élisa Alberto, entrepreneuse et fondatrice de la société Écoslowasting, qui a lancé le premier e-commerce anti gaspillage, géolocalisé sur la Côte d’Azur.

« Notre but est de stopper la surconsommation en donnant les moyens aux gens de consommer ce qui a déjà été produit. Le site internet slowasting.com poste chaque jour des invendus, l’objectif est de redonner une seconde vie aux produits toujours consommables ». Et il y en a pour tous les goûts, puisque de la nourriture, des habits, des fleurs ou encore un onglet déco-brico sont proposés sur le site web.

Sur le stand d’à côté, c’est l’effervescence. Fanny Boyron, de Craft For You, semble attirer la curiosité... et les convoitises. « Je fabrique en lavable, les objets du quotidien » explique la trentenaire. « Pourquoi ? Parce qu’il faut penser à l’environnement, à notre futur et à celui de nos enfants. Le début de la solution est là, commencez par modifier vos habitudes en remplaçant les produits du quotidien jetables par leurs équivalents lavables et durables ».

300 euros d’aide à l’achat d’un véhicule électrique

Et les acteurs écocitoyens de la Communauté d’agglomération de la Riviera française veillent au grain !

Philippe Pinoli, directeur du service des Transports assurait le bon déroulement de l’événement aux côtés d’Aurélia Somazzi (conseillère en collecte sélective) et de Maryse Favrou (responsable du service environnement déchet).

« Nous sommes là pour proposer des alternatives éco responsables ! Le but ? La réduction des déchets, l’accompagnement vers la transition énergétique, ainsi que la création d’emplois ».

Plus loin, deux autres stands sont dédiés aux véhicules écolos. Simon Testa - GreenLines - propose la location et la vente de vélos, trottinettes, scooters, voitures et bus électriques. « Vous avez besoin d’un vélo ? Louez-moi ».

Et si vous hésitez encore, sachez que vous bénéficiez sur la commune de Menton de 300 euros d’aide à l’achat concernant tout véhicule électrique. Alors, n’attendez plus, foncez !


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.