“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

L'Engelin : nouveau look mais toujours 24 étages

Mis à jour le 11/08/2016 à 05:01 Publié le 11/08/2016 à 05:01
« Un volume digne de représenter une entrée de ville », explique le groupement d'architectes FEO.	(©Arch Monaco)

L'Engelin : nouveau look mais toujours 24 étages

Des couleurs plus claires et des lignes donnant un aspect longiligne. Telles sont les modifications votées à l'unanimité du conseil communal pour l'immeuble domanial de 133 logements à Monaco

Visuellement, la "Villa Engelin" tel qu'il est aujourd'hui envisagé sera un immeuble plus esthétique et mieux intégré à l'environnement du boulevard du Jardin exotique. Les couleurs foncées et les bardages donnaient un ensemble très lourd. Ils s'intègrent dorénavant bien mieux à ce quartier. »

Jacques Pastor, conseiller communal, a été le seul à s'exprimer mardi soir, à l'issue du vote unanime pour la modification de la « Villa Engelin », opération domaniale de 133 appartements, auxquels s'ajoutent des locaux pour les archives audiovisuelles et 265 parkings en infrastructure.

Le gouvernement a donc suivi les réserves qu'avaient faites le maire et ses conseillers en séance publique en juin 2015.

« Architecture contemporaine »

Chose dont s'est réjouie Marjorie Crovetto-Harroch, 2e adjoint, délégué au Cadre de vie, à l'Environnement et au Développement durable et rapporteur mardi soir. « L'architecture contemporaine du projet est nettement plus en adéquation avec les directives de ce quartier qui n'est pas seulement résidentiel, mais qui a aussi une vocation touristique et culturelle avec le Jardin exotique, les serres, la villa Paloma et le Musée d'Anthropologie préhistorique. »

Lignes « longilignes » sur 24 étages

Si le volume du bâti reste le même, l'aspect esthétique fait donc dorénavant l'unanimité.

« L'aspect massif de l'immeuble était (...) un enjeu réel pour ce qui est de son esthétique finale, explique le groupement d'architectes FEO. Les rythmes définis par le jeu des voiles perpendiculaires et l'adoption de deux tons différents, l'un suivant une teinte moyenne « brun pâle » et l'autre d'une teinte blanche permettent, par leur disposition en verticale, de fractionner le corps de l'immeuble en sections étroites et longilignes. Ces jeux de géométries en relief et de surfaçage permettent de troubler la vision du volume massif par des jeux visuels d'éléments plus verticaux et plus agréablement proportionnés. Le volume ainsi proposé joue avec le climat (...) méditerranéen par la présence forte et dynamique de zones ensoleillées ou ombragées, dessinant ainsi des lignes modernes et un volume digne de représenter une entrée de ville. »

Reste que l'on ne bâtit pas vingt-quatre étages sans que cela ne se voie…


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct