“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

L'école André-Malraux de Cap-d'Ail sacrée Eco-école

Mis à jour le 25/11/2018 à 05:05 Publié le 25/11/2018 à 05:05
À gauche : en novembre 2017, les enfants, après observation et réflexion, avaient mis en place un système de tri et recyclage efficace qui a toujours cours aujourd'hui à l'école de Cap-d'Ail. À droite : Xavier Beck et les élus de la ville, impliqués dans ces labels, étaient présents aux côtés de ces enfants qui montrent l'exemple en matière d'environnement

À gauche : en novembre 2017, les enfants, après observation et réflexion, avaient mis en place un système de tri et recyclage efficace qui a toujours cours aujourd'hui à l'école de Cap-d'Ail. À droite : Xavier Beck et les élus de la ville, impliqués dans ces labels, étaient présents aux c... O.V.M.

L'école André-Malraux de Cap-d'Ail sacrée Eco-école

Deux labels environnementaux consacrant l'engagement des enfants et de leurs professeurs ont été décernés à ce groupe scolaire exemplaire lors d'une cérémonie officielle

Depuis quelques années, le groupe scolaire André-Malraux de Cap-d'Ail avance avec intelligence dans le sens de l'environnement, mettant petit à petit en place des mesures concrètes.

On se souvient par exemple qu'il y a un an tout juste, les élèves de CM1/CM2 de Marie Laborde, après une réflexion sur les comportements de consommation de papier des élèves et du corps enseignant, avaient mis en place un système ingénieux de tri et de recyclage afin de diminuer de façon drastique les émissions de déchets des classes.

Les locaux également ont bénéficié de rénovations visant à réduire les consommations d'énergie pendant qu'à la cantine on privilégie le local, le saisonnier et la consommation raisonnée.

Et aussi le label « Aire Marine Éducative »

Un ensemble d'actions qui ont conduit le directeur de l'école, Pierre « Pierrot » Lombard, au dépôt d'une candidature au titre très envié d'« Eco École ».

Après examen du dossier et des actions de l'école, TERAGIR (l'organisme en charge du label « Eco-Ecole » ) a finalement délivré le vert label au début de l'été. Afin de célébrer cette obtention avec les élèves qui en étaient à l'origine, ce n'est qu'un an après la mise en place de ces poubelles d'éco tri qu'une cérémonie a marqué l'entrée de l'école de Cap-d'Ail dans le club de moins en moins fermé des « Eco-Ecoles ».

Cérémonie qui célébrait également une autre distinction : le label « Aire Marine Éducative ». Comme pour l'Eco Label, tout a commencé l'an dernier dans la classe de CM1/CM2 de Marie Laborde avec le soutien de Coralie Meniez de la Métropole Nice Côte d'Azur et de Delphine Lambert du Centre de Découverte du Monde Marin.

Des actions sur terre comme en mer

Les enfants ont « pris en charge » la Pointe des Douaniers, analysé les activités de la zone, identifié les problèmes environnementaux et répertorié en balade palmée les espèces sous-marines présentes.

Ils ont ensuite tenu un stand d'information et de sensibilisation lors de la Journée de l'Environnement pendant laquelle ils ont également fait visiter leur Aire Marine Protégée et organisé le nettoyage de la Plage des Chiens (19 kg de déchets ramassés). Un travail repris cette année par les CM2.

Ce sont donc ces actions concrètes qui ont été célébrées pendant cette cérémonie, récompensée par deux labels environnementaux. Bravo les enfants.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct