“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

  • Et si vous vous abonniez ?

    Au quotidien, où que vous soyez, consultez le journal complet en ligne, dès 6h du matin.

    Abonnez-vous

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Empruntez "La Route du goût" pour célèbrer la gastronomie bio à Monaco

Mis à jour le 21/09/2018 à 08:46 Publié le 21/09/2018 à 21:00
Comme l’an passé, le chef Paolo Sari installera un potager flottant devant le quai Antoine-Ier.

Comme l’an passé, le chef Paolo Sari installera un potager flottant devant le quai Antoine-Ier. Photo archives Cyril Dodergny

Monaco-Matin, source d'infos de qualité

Empruntez "La Route du goût" pour célèbrer la gastronomie bio à Monaco

Du 11 au 14 octobre, sur le quai Antoine-Ier, le chef Paolo Sari installera un marché et un village pour promouvoir des produits biologiques auprès du grand public

La Route du goût reprend son bonhomme de chemin vers une quatrième édition. Le festival biologique, initié depuis 2015 par le chef Paolo Sari, se tiendra du 11 au 14 octobre. Et comme l'an passé, il verra refleurir son potager flottant le long du quai Antoine-Ier. En version XXL.

Le chef envisage cette fois 300 mètres carrés d'étendue sur l'eau pour héberger ses plantations et tout un village biologique, avec des artisans, maraîchers et boulangers notamment, qui viendront montrer leurs talents.

"On pourra déguster et acheter les produits. Cette manifestation s'adresse avant tout aux gourmands", promet Paolo Sari, dont l'idée est de « montrer aussi que ce n'est pas plus cher de manger bio".

Le 13 octobre dans l'après-midi, ce sont d'ailleurs une dizaine de chefs étoilés qui feront démonstration d'idées culinaires à bord de Riva appontés tout autour du potager flottant.

Un dîner avec dix chefs étoilés

Autre rendez-vous fort de la Route du goût, le 12 octobre, une dizaine d'écoliers de la Principauté travailleront en tandem avec dix chefs monégasques pour la préparation d'un dîner de gala servi le soir même au Monte-Carlo Beach. Le lendemain, c'est un dîner d'exception qui sera l'acmé de la manifestation. Le chef Sari a convoqué à ses côtés neuf chefs étoilés français et italiens (Benoit Charvet, Sylvestre Wahid, Massimiliano Mascia, Xavier Mathieu, Paolo Frosio, Enrico Recanati, Julien Lucas, Xavier Burelle et René Mathieu) pour préparer un dîner de bienfaisance avec des produits frais et de saison, baptisé "Chefs love the planet" et servi dans l'écrin de la villa La Vigie.

"Ce sera une expérience unique, dans un endroit très privilégié", promet Paolo Sari. "Les fonds récoltés en 2016 et 2017 ont permis la construction d'une école hôtelière à Madagascar. Avec l'argent que nous espérons avoir cette année, nous envisageons de financer du matériel pour faire fonctionner l'établissement."

Le dîner est proposé à 500 euros la place.

Vers le 100% bio
à Monaco?

"Tout ce festival a un objectif, sensibiliser la Principauté à une démarche biologique et environnementale", commente Paolo Sari, qui demeure le seul chef étoilé pour un restaurant 100% bio à Monaco.

"Beaucoup de choses ont été faites dans le pays, mais il reste encore beaucoup à faire. Depuis longtemps, par exemple, j'espère l'instauration de repas bio tous les jours dans les cantines."

Autre proposition faite par le chef, celle d'imaginer des potagers à partager pour les résidents des immeubles de la future extension en mer.

En attendant, soutenue par la Direction du Tourisme, la Route du goût s'inscrit dans une dynamique porteuse. "Pour être glamour, il faut être green désormais, note Guy Antognelli son directeur. Et cet aspect doit s'imposer à tous les domaines du tourisme."

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.