Rubriques




Se connecter à

"D’un drame, on doit faire une opportunité": invité de BFM Côte d'Azur, le maire de Breil évoque l’avenir de la Roya après Alex

"C’était important à titre symbolique. Et c’était l’occasion de passer un certain nombre de messages." Invité de BFM Nice Côte d’Azur jeudi soir, Sébastien Olharan est revenu sur la visite d’Emmanuel Macron dans la Roya lundi.

C.C. Publié le 13/01/2022 à 21:00, mis à jour le 14/01/2022 à 08:16
Le maire de Breil face à Christian Huault, rédacteur en chef à. François Vignola / Nice Matin

"Un engagement a été tenu", reconnaît le maire de Breil et conseiller départemental sur le plateau de l’émission "Azur politiques", dont notre titre est partenaire. Voici les principaux thèmes évoqués par le jeune élu LR, interviewé par Céline Moncel et Christian Huault, rédacteur en chef à Nice-Matin.

Zone franche: "L’important, c’est le résultat"

"On n’était pas très optimiste. A priori, la zone franche n’est pas la solution qu’il [Emmanuel Macron] privilégie. L’important, c’était de saisir la problématique de toutes les entreprises qui n’ont pas été directement sinistrées mais qui ont perdu leur activité. La zone franche me semblait le dispositif le plus simple. Mais si d’autres dispositifs sont choisis, l’important, c’est le résultat."

Reconstruction: "Rien à envier à la Vésubie"

Répondant à des propos de Christian Estrosi lundi: "C’est faux de dire que la reconstruction est plus lente dans la Roya. Je ne supporte plus que l’on oppose les vallées entre elles. Des situations d’enclavement ont duré plus longtemps, mais ce n’est la faute de personne! Ce qu’a fait le Département dans la vallée de la Roya n’a rien à envier à ce qu’a fait la Métropole dans la Vésubie".

 

Tunnel de Tende: "Toute notre économie en dépend"

"Il doit être remis en état. Toute notre économie en dépend. Il faut réglementer le trafic et faire en sorte que ça ne devienne pas l’axe routier préféré de tout le trafic international."

L’avenir: "Que notre vallée soit un laboratoire"

"Ce ne sont pas seulement des infrastructures que l’on doit reconstruire. C’est un modèle de développement, pour en faire une vallée en avance sur son temps. D’un drame, on doit faire une opportunité. Des pistes, on en a: trains à hydrogène sur la ligne Nice-Breil-Cuneo, téléphérique vers Castérino... Mon souhait, c’est que notre vallée soit un laboratoire du développement durable et des nouvelles technologies."

Législatives: "Je suis sollicité, je n’ai pas dit non"

"Je n’ai pas d’ambition politique nationale. Mon ambition, c’est de servir mon territoire, et en particulier la vallée de la Roya. J’ai des propositions sur cette magnifique 4e circonscription de l’Est des Alpes-Maritimes [actuellement détenue par LREM]. Je suis sollicité. Je n’ai pas dit non. C’est quand même un grand honneur qu’on fait à un jeune élu de moins de 30 ans! Je vais étudier cette proposition. Ma seule boussole, c’est la reconstruction de la vallée de la Roya. Il faut vraiment que je puisse voir où je suis le plus utile. Je me donne un peu de temps de réflexion."

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.