Rubriques




Se connecter à

DiCaprio vole au secours de la planète bleue à Monaco

Militant écologiste de la première heure, l'acteur américain sera l'invité d'honneur du 1er Gala pour l'Océan de Monte-Carlo, jeudi prochain, où il recevra un Prix spécial des mains du souverain

La rédaction Publié le 23/09/2017 à 18:10, mis à jour le 23/09/2017 à 18:34
Une expérience exceptionnelle, sur le terrain et avec Leonardo DiCaprio, sera mise aux enchères. Photo archives N-M

C'est certainement sa meilleure interprétation dans une carrière pourtant constellée d'éloges. La meilleure car la plus naturelle. Pour cause, Leonardo DiCaprio y joue son propre rôle. Celui d'un militant engagé corps et âme pour la cause environnementale décrivant, experts en soutien, les pistes à suivre pour sauver des espèces animales de l'extinction ou préserver les écosystèmes.

En signant le documentaire Après le déluge, en 2016, « Leo » a assis son image de messager le plus populaire de la sauvegarde de la planète. Un statut qui vaut tous les Oscar et restera ad vitam eternam collé à la pellicule, écrit dans les bouquins et gravé dans les consciences. C'est justement pour « son action exemplaire en faveur de la préservation de la planète », que l'acteur sera l'invité d'honneur du 1er Gala pour l'Océan de Monte-Carlo, jeudi prochain.

Cheveux gominés et nœud papillon noir, le « Loup de Wall Street » replongera, le temps d'une soirée caritative pour la préservation des océans, dans l'univers de Gatsby le Magnifique sur les terrasses de l'Opéra de Monte-Carlo. Au casting de cette soirée pour une « Révolution bleue », le prince Albert II, en hôte, qui remettra un trophée de cristal formant le « A » de la Fondation Albert II, co-organisatrice de l'événement avec la Fondation Leonardo DiCaprio.

Un Prix spécial dont un certain John Kerry sera également récipiendaire, le 30 septembre prochain à Montréal, a dévoilé, hier en exclusivité, le vice-président de la Fondation Albert II, Bernard Fautrier. Précisant que le réalisateur Luc Jacquet (L'Empereur) recevrait prochainement les mêmes honneurs.

 

Nelly Furtado et Robin Thicke sur scène

Passée ces indiscrétions, le Prix remis par le souverain à Leonardo DiCaprio viendra entériner une amitié de convictions selon Bernard Fautrier. « Ils partagent une préoccupation commune en ce qui concerne la situation de cette planète. » Témoin de la complicité des deux ambassadeurs ces dernières années, le vice-président de la Fondation PA2 dépeint un DiCaprio « authentique dans son engagement ». « Il est passionné et totalement impliqué et fait figure d'exception dans le showbiz même s'il commence à emmener dans son sillage un certain nombre d'acteurs importants. »

À l'instar du Gala de charité qu'il organise à Saint-Tropez depuis maintenant quatre ans, DiCaprio devrait ainsi rameuter du beau monde sur le tapis rouge du 1er Gala pour l'Océan de Monte-Carlo. Par peur de désistement de dernière minute, les organisateurs n'osent pour l'heure confirmer l'identité des 400 invités. Une chose est sûre, la soirée ne sera pas figée. Sont attendus sur scène la chanteuse canadienne Nelly Furtado et le chanteur américano-canadien, Robin Thicke, qui avait révélé au grand public, en 2013, les charmes de Emily Ratajkowski aux côtés de Pharrell Williams dans le clip Blurred Lines.

Un spectacle interactif puisque le mentaliste israélien, Lior Suchard, sera aussi d'un programme dont les temps forts seront les prises de parole engagées du prince Albert II, de Leonardo DiCaprio, et d'experts tels que l'explorateur de National Geographic, Enric Sala, et le président de la Fondation Leonardo DiCaprio, Terry Tamminen. Des discours incarnés qui poseront les « enjeux, avancées et défis » en matière de préservation des océans.

Un Picasso, un Koons et un Bacon aux enchères

Puis viendra l'heure de la vente aux enchères orchestrée par le fantasque commissaire-priseur, Simon de Pury. Et quelle vente ! Une trentaine de lots, dont un Picasso, un Koons et un Francis Bacon. « Des œuvres d'art exceptionnelles, des objets de collection et des expériences exceptionnelles », précise Bernard Fautrier.

« Les participants cherchent l'extraordinaire et il y aura vraisemblablement une participation à un segment de la mission des Explorations de Monaco aux îles Galapagos à la fin du printemps. Dans un tout autre domaine, il y aura la possibilité de faire un séjour sur une île des Bahamas (Over Yonder Cay), totalement autonome en production d'énergies. » Le but étant de faire toucher du doigt les problématiques environnementales aux acquéreurs dont, l'un(e), remportera le privilège d'aller sur le terrain avec Leonardo DiCaprio.

 

Un film sur le monde sous-marin réalisé, et prêté, par le Canadien James Cameron sera également diffusé. Un cadeau du réalisateur pour celui à qui il mit le pied à l'étrier dans Titanic, Leonardo DiCaprio, sans manifestement le rendre aquaphobe après la scène finale.

Enfin, qui dit « premier » Gala pour l'Océan, veut dire que d'autres suivront. « Il sera pérennisé. C'est le souhait du prince et de nos partenaires. L'idée est d'avoir un événement annuel. On pense qu'il n'est pas de trop de mener ces actions de sensibilisation une fois par an. En donnant l'opportunité, aussi, de lever des fonds », confie Bernard Fautrier.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.