“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Connaître, prévoir, informer et réduire

Mis à jour le 22/10/2018 à 05:14 Publié le 22/10/2018 à 05:14
Ce samedi, l'indice de qualité de l'air (IQA) était « bon », mais la tendance était à la chute le dimanche. Et, effectivement, l'IQA était « moyen » (51/100) hier. Ce lundi est annoncé « bon » à Monaco.

Connaître, prévoir, informer et réduire

Monaco dispose d'un réseau national de surveillance de la qualité de l'air depuis 1991.

Monaco dispose d'un réseau national de surveillance de la qualité de l'air depuis 1991. L'objectif : « Mesurer pour connaître, prévoir, informer et réduire les pollutions », martèle Valérie Davenet, directeur de l'Environnement.

Fin 2015, la Principauté a passé un accord-cadre avec AirPaca - devenu AtmoSud - pour « maintenir et optimiser ce réseau de surveillance, améliorer les connaissances sur les secteurs routier et maritime, et enfin...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct