“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Comment ces six étudiants s'engagent pour l'environnement à Monaco

Mis à jour le 07/02/2019 à 08:11 Publié le 07/02/2019 à 10:30

Comment ces six étudiants s'engagent pour l'environnement à Monaco

Dans le cadre de leur cursus, six étudiants ont créé l’association Water Wildlife Protection. Outre de la sensibilisation, ils participent au financement d’un projet mené par le Centre scientifique de Monaco.

A peine vingt printemps au compteur et déjà à la tête de leur propre association. Certes, celle-ci, créée dans le cadre de leur cursus à l’Edhec Business School de Nice, revet un caractère éphémère mais, qu’importe, ces étudiants se dévouent corps et âme. Motivés comme jamais à prêcher un message environnemental.

Le nom de leur "bébé"? Water Wildlife Protection. Littéralement, protection de la faune et flore sous-marine. Leurs camarades d’école, eux, ont opté pour d’autres causes : le cancer du sein, les orphelins en Birmanie, le handicap, les sans-abri à Nice.

À l’heure des prédictions pessimistes des spécialistes quant au réchauffement climatique, il était logique, si ce n’est évident, pour Varathida, Baptiste, Nicolas, Alexis,Théo et Lauren de s’investir dans cette cause. Tout comme celle de l’impact de la pollution plastique et chimique dans les milieux aquatiques "En vivant sur la Côte d’Azur, on est témoin de l’impact négatif de l’homme sur l’environnement marin", confie l’un d’eux.

Financement d’un projet de recherche

En partenariat avec l’école primaire Saint-Charles, des documentaires seront projetés aux écoliers, notamment celui de Netflix, Chasing Coral, pour les sensibiliser à la disparition progressive des récifs coraliens. "On va aussi organiser une conférence à l’Edhec avec les réalisateurs de ce documentaire mais aussi un ramassage de déchets sur les plages de Nice", précise Varathida Limpithip, présidente de l’association.

Grâce aux fonds récoltés lors de soirées étudiantes, ces six jeunes vont participer au financement d’un projet mené par le Centre scientifique de Monaco.

"On a un rendez-vous à venir pour savoir précisément sur quel projet de recherche on s’engage mais cela pourrait être sur les manchots, sur la protection des coraux ou la fonte des glaces", poursuit-elle.

Autre moment phare de cette association : la tenue prochaine d’un dîner de charité auquel, selon les étudiants, des conseillers du prince Albert II, si leur agenda le permet, pourraient prendre part.

Des experts interviendront durant cette soirée pour évoquer les recherches et études en lien avec le projet financé.

L'appel lancé aux apnéistes Néry et Frolla

L’association aimerait, aussi, le témoignage d’apnéistes qui, au quotidien, sont les témoins d’une dégradation du milieu sous-marin. Guillaume Néry ou encore le local Pierre Frolla répondront-ils à leur appel ? Cette soirée sera aussi l’occasion de récolter encore plus de dons pour le fameux projet du Centre scientifique de Monaco.

"Faire ce dîner à Monaco, c’était évident car on sait que la Principauté a une volonté de préserver l’environnement.On est très admiratifs du prince et de ses expéditions. C’est un projet qui nous tient à cœur. On prend beaucoup de notre temps pour qu’il se réalise", concluent-ils.


Pour soutenir cette jeune association, contactez la présidente par mail à : varathida.limpithip.bba@edhec.com


La suite du direct