Coca-Cola: sponsor contesté de la COP27 et entreprise la plus polluante en plastique, selon une ONG

L'un des plus gros sponsors de cette COP27 2022, serait également l'entreprise la plus polluante du monde, selon l'étude de l'ONG "Break free from plastic".

La rédaction Publié le 18/11/2022 à 19:42, mis à jour le 18/11/2022 à 19:32
Coca-Cola Photo AFP

La COP27 s'est ouverte le 06 novembre dernier à Charm El-Cheikh en Egypte et elle était accompagnée par des sponsors qui n'ont pas vraiment fait l'unanimité. Plusieurs entreprise considérées comme "climaticides", ont sponsorisé cet événement dédié l'environnement.

Des partenaires aux antipodes des ambitions de ce sommet qui a accueilli 200 pays pour orienter les actions climatiques. Un constat qui n'est pas passé inaperçu auprès des ONG et participants actifs de cette COP27. 

Coca-cola championne du monde de pollution? 

En première se trouve le géant étasunien Coca-Cola. Selon un rapport de l'ONG "Break Free From Plastic", la marque à la bouteille rouge, serait le premier pollueur plastique au monde. En 2019, la marque de boisson pétillante a produit pas moins de 3 millions de tonnes de plastique et aurait émis 15 millions de tonnes de CO2, ce qui équivaut à l'émission annuelle de plus de 3 millions de français. 

La firme avait été accusée en 2011 de vider et de polluer les nappes phréatiques dans le sud de l'Inde, pour y puiser de l'eau, impactant très fortement le quotidien et le bien-être des populations locales. 

Une opération de "greenwashing" pour les marques? 

Les ONG ont condamné la présence de ces marques particulièrement énergivore est bien loin des réalités écologiques actuelles. Les ONG ont dénoncé une opération de "greenwashing" ou écoblanchiment en français, de la part de ces entreprises. 

 

Une manière donc d'effacer un peu l'ardoise et l'empreinte écologique laissée par ces géants de l'industrie, en investissant dans des événements écolos.  

Coca-Cola n'est pas la seule entreprise à avoir participé activement au financement de la COP27. Des géants comme Microsoft et IBM, ont également pris part au projet et se sont positionnés comme "défenseurs de l'environnement. Pour Microsoft: "la technologie apportera des réponses à bon nombre des défis climatiques les plus urgents d’aujourd’hui", pour IBM, la combinaison "technologique" et "expertise" va "aider certaines des plus grandes organisations du monde à atteindre leurs objectifs de développement durable".

Selon un rapport de 2021, Microsoft serait le plus grand partenaire technologique de l’industrie du pétrole et du gaz, avec une expertise sur les programmes d’intelligence artificielle pour aider à la découverte des gisements et l’extraction du pétrole.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.