“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Cette semaine apprenez à créer moins de déchets à Monaco

Mis à jour le 18/11/2019 à 09:12 Publié le 18/11/2019 à 09:00
L'atelier de dessin.

L'atelier de dessin. Photo Jean-François Ottonello

Cette semaine apprenez à créer moins de déchets à Monaco

Ce dimanche au Stars’n’Bars, les bonnes idées et les bonnes pratiques étaient distillées dans un grand "marché" pour lutter contre sur la surconsommation et les déchets ménagers.

Le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas. Mais comme à l’impossible nul n’est tenu dans la société de consommation, il existe des mouvements comme la Semaine européenne de la réduction des déchets, démarrée ce dimanche et à laquelle Monaco s’associe pour la première fois.

Le restaurant Stars’N’Bars a servi de locomotive à un wagon de bonnes idées - dont certaines se poursuivent toute la semaine - pour éduquer les participants à réduire sa production de déchets en général et sa consommation de produits à usage unique en particulier. Ainsi les participants ont pu remplir leur esprit de conseils pour fabriquer leurs produits d’entretien, repriser des vêtements usagers, éviter le gaspillage alimentaire.

Les solutions ecoresponsables pour les ustensiles
Les solutions ecoresponsables pour les ustensiles Photo Jean-François Ottonello

Changer de comportement

Sur le quai Antoine-1er, alors que les plus jeunes étaient incités par Mister One Teas à dessiner à la craie leur souhait d’un monde plus propre, les clients ont profité d’un défilé de mode composé de vêtements taillés dans des étoffes recoupées. Ou bien dans des tissus réalisés avec des bouteilles plastiques ou des filets de pêche récupérés en mer, pour devenir des matières hybrides.

Un défilé de mode particulier
Un défilé de mode particulier Photo Jean-François Ottonello

Le fond de cette semaine est surtout d’inciter à effectuer des gestes simples. Exemple? Le 1er janvier 2020, les gobelets, assiettes et couverts jetables seront interdits de territoire en Principauté. Il faudra donc changer de comportement de consommation. C’est le boulot d’Ecoscience Provence, sollicitée depuis de nombreuses années par le gouvernement princier pour apporter des solutions. L’association met notamment en avant l’intérêt d’investir dans des gourdes ou des boîtes à déjeuner en inox (entre 30 et 40 euros chaque) pour consommer dans les établissements de vente à emporter et éviter les barquettes en plastique. Un petit geste individuel, qui peut peser gros pour réduire les déchets plastiques. 

Les bons conseils de Béa Johnson

Elle est présentée comme la papesse du zéro déchet, à l’initiative du mouvement dans le monde. Béa Johnson sera en Principauté le 23 novembre, invitée par la Mission pour la Transition Énergétique.

Cette Française, installée aux États-Unis depuis 1992, a converti en 2008 sa vie et sa famille à un mode de vie plus minimaliste et une consommation avoisinant le zéro déchet.

C’est son expérience qu’elle partagera le 23 novembre, de 18h à 20h, au théâtre Princesse-Grace.
Pour participer, il faut réserver sa place à l’adresse web suivante : www.weezevent.com/conference-table-ronde-bea-johnson.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.