Bisons d’Europe, chevaux de Przewalksi, cerfs élaphes… Sur les traces des animaux sauvages à la Réserve des Monts d’Azur avec Anne-Lise, 13 ans

Pour Kids-Matin, l'abonnée a réalisé un reportage il y a quelques semaines et découvert le métier de guide nature à la Réserve des Monts d’Azur dans les Alpes-Maritimes.

Sandrine Beigas et Sophie Donsey Publié le 12/11/2022 à 09:45, mis à jour le 14/11/2022 à 07:52

Un cerf présent depuis plus de 250.000 ans, le plus gros mammifère sauvage terrestre d’Europe, la plus vieille espèce de cheval au monde… quand Anne-Lise, 13 ans, arrive à la Réserve des Monts d’Azur à Thorenc, dans les Alpes-Maritimes, elle ne s’attend pas à découvrir tout ça.

En cette belle journée ensoleillée, la Kids-reporter (nom donné aux abonnés de Kids-Matin) a rendez-vous avec Louanne, guide nature. Juste le temps d’échanger quelques mots et il faut déjà se préparer pour la visite.

 

La Réserve propose des balades en calèches mais aussi à pied. Cette fois-ci, les visiteurs devront utiliser leurs jambes. "Faites bien attention à marcher les uns derrière les autres, en file. C’est important pour ne pas trop abîmer le sol qui constitue la nourriture de nos animaux!", prévient Louanne. Les plantes sauvages ne sont pas exploitées sur la Réserve, afin de les préserver. "Cueillir une fleur peut priver un pollinisateur de sa nourriture".

Le cheval de Przewalski est l'espèce la plus ancienne au monde. Photo Sophie Donsey.

Protéger les animaux sauvages des dangers du braconnage

"Ça fait du bien de marcher ! Et c’est très instructif", commente Anne-Lise. Louanne explique notamment qu’une des règles de la Réserve est de ne pas intervenir lors des naissances. Cela va avec le fait de préserver au maximum le caractère sauvage des animaux. "Si un jour, nous avons la possibilité de les relâcher à l’état sauvage, ils seront moins dépendants de l’Homme. Cela permet d’éviter qu’ils s’approchent trop près et qu’ils s’exposent aux dangers du braconnage (chasse illégale) par exemple."

Alors que notre visite touche bientôt à sa fin, Louanne nous montre de la laine de bison d’Europe. Ce dernier perd naturellement sa toison chaque été. Anne-Lise est particulièrement impressionnée par ce bovidé dont le plus gros spécimen de la Réserve, Brutus, pèse plus d’une tonne!

Mission de sensibilisation accomplie pour la guide qui a enchanté notre Kids-reporter. "Ce sont les générations futures qui vont peut-être pouvoir changer les choses. C’est important de montrer aux gens la richesse qui nous entoure." Chouette!

LA FICHE MÉTIER

SA MISSION

Le guide nature ou guide naturaliste a pour mission de sensibiliser le public à l’environnement et transmettre sa passion pour l’observation de la nature. A la Réserve des Monts d’Azur par exemple, Louanne propose des visites pour faire découvrir des espèces ancestrales (qui existent depuis très longtemps) comme le cerf élaphe, le bison d’Europe ou le cheval de Przewalski.

SES ÉTUDES

Plusieurs parcours sont possibles. Il peut suivre un BTS gestion et protection de la nature après le bac et qui dure deux ans. Puis une licence professionnelle d’écotourisme pendant un an. Certains collègues de Louanne sont soigneur animalier, ont fait des études d’ingénieur en agronomie ou encore des études vétérinaire.

SON SALAIRE

Le ou la guide naturaliste gagne entre 1.500 et 1.700€ net (sans les frais et charges diverses) par mois.

Anne-Lise, 13 ans, a interviewé Louanne, guide nature à la Réserve des Monts d'Azur depuis un peu plus d'un an. Photo Sophie Donsey.
Le bison d'Europe. Photo Sophie Donsey.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.