Rubriques




Se connecter à

Bientôt la fin des bateaux publicitaires? Un décret en cours d’élaboration

Ce mardi, Philippe Tabarot, sénateur des Alpes-Maritimes, a interrogé le gouvernement en séance sur les bateaux publicitaires sillonnant le littoral. Un décret, en cours d’élaboration, prévoit leur interdiction.

Solène Gressier Publié le 01/12/2021 à 17:35, mis à jour le 01/12/2021 à 17:32
Les 32m2 d’écrans LED fixés sur le bateau publicitaire de la société Boatcom ont suscité la polémique, en mai dernier. Photo Philippe Arnassan

Touché, coulé? Les bateaux publicitaires, comme ceux observés en baie de Cannes cet été, font des vagues au Sénat. Après l’interdiction des avions publicitaires à l’horizon 2022, votée par l’Assemblée nationale en avril dernier, finiront-ils par disparaître du paysage à leur tour?

Le sénateur des Alpes-Maritimes, Philippe Tabarot, a interrogé le gouvernement sur la question de cette "pollution visuelle" en séance, ce mardi. L’élaboration d’un décret prévoyant son interdiction est en cours.

Un vide juridique

Ce questionnement intervient après la polémique qu’a suscitée une embarcation marine avec 32m2 d’écrans LED, par l’entreprise Boatcom, en mai dernier. Il s’agit, plus précisément, d’un catamaran en aluminium de 12mètres de long, et 4mètres de large, naviguant entre Théoule-sur-Mer et Juan-les-Pins, à trois nœuds en moyenne (soit 5,5km/h) et à 300mètres du littoral. Sa mission? Diffuser des publicités, mais également des messages de prévention.

Sa présence sur le littoral dérangeait quelques habitants. Ces derniers lui reprochaient de dénaturer le paysage. Mais elle a également indigné les élus azuréens. Le maire de Cannes David Lisnard, notamment, a bien tenté de faire cesser cette initiative, en se fendant d’un courrier adressé au préfet maritime. En vain, pour cause de vide juridique.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.