Trois défenseurs des océans distingués Ban Ki-moon : Je demande au président Trump de réintégrer l’Accord de Paris

Il a été le huitième secrétaire général des Nations Unies, de 2007 à 2016.

Article réservé aux abonnés
Publié le 08/11/2019 à 10:32, mis à jour le 08/11/2019 à 10:32
J-F. O.

Il a été le huitième secrétaire général des Nations Unies, de 2007 à 2016. Durant son mandat, il a fait de la protection de l’environnement l’une de ses priorités. Aujourd’hui, libéré de ce rôle officiel, Ban Ki-moon n’en tient pas moins un rôle d’influenceur international sur ces questions, à la tête d’une fondation qui agit pour promouvoir les gestes citoyens.

Et sa parole, maturée de sagesse, le diplomate sud-coréen de 75 ans la diffuse dans le monde entier. C’est pour cette voix qui porte et ses actions lors de son mandat aux Nations Unies que l’Institut océanographique a choisi cette année de distinguer Ban Ki-moon de la Grande médaille Albert Ier pour la médiation.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.