Rubriques




Se connecter à

Attention, les tiques ont fait leur retour, les Alpes-Maritimes et le Var exposés

Elles veulent boire votre sang! Avec la belle saison et les sorties en plein air, les piqûres de tique se multiplient et avec elles le risque de transmission de maladies.

P. Machinot Publié le 06/06/2022 à 15:59, mis à jour le 06/06/2022 à 16:02
La tique véhicule plusieurs maladies et allergies. Photo AFP

Elle est le fléau des randonneurs, des pique-niqueurs, des vététistes et autres amoureux de la nature. Les tiques ont fait leur grand retour avec la hausse des températures et ne disparaitront pas avant l'automne, ces acariens sévissant dès que les températures dépassent les 4°C.

Et contrairement aux idées reçues, les tique ne vivent pas seulement dans les forêts et les pâturages. D’après une étude de l’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (Inrae), ces buveurs de sang nous attaqueraient même chez nous.

Un quart des piqûres de tique ont ainsi lieu dans les jardins privés et même 4% à l’intérieur des domiciles.

 

Une carte de France illustrant la présence des tiques sur le territoire vient d'être publié, réalisée entre autres par l'Inrae, le Centre de coopération internationale en recherche (Cirad) et l'Agence nationale de sécurité sanitaire.

Comme on peut le constater, les Alpes-Maritimes et le Var sont des lieux de vie de cet acarien parasite. On remarque aussi qu'on en trouve pas ou très peu au bord de mer, ni au-dessus 1.200-1.400 mètres.

Le gros problème avec les tiques, c'est qu'en piquant votre peau et en buvant votre sang (quasi indolore), elles peuvent vous transmettre plusieurs maladies et allergies: babébiose, tularémie, maladie de Lyme… 

Que faire après une morsure de tique

Après avoir constaté la présence d’une tique sur son corps, il faut la retirer en la faisant tourner, comme si on la dévissait. Il est possible d'obtenir des pinces à tiques en pharmacie. Le ministère de la Santé recommande ensuite de surveiller attentivement la zone. Si une plaque rouge apparaît et s’étend, il est nécessaire de consulter un médecin.

Les animaux de compagnie, principalement les chiens, sont aussi souvent la cible des tiques. En plus de la maladie de Lyme, elles peuvent leur transmettre la piroplasmose, notamment. Aussi, une autre bonne habitude à prendre est d'inspecter les poils de l'animal pour s'assurer de l'absence de tique. Le retrait de l'acarien, en cas de présence, doit alors se faire sous les mêmes précautions que pour un humain.

 

Par ailleurs, l’Inrae incite la population à signaler la présence de tiques dans son territoire, dans le cadre du programme de recherche CiTIQUE. Pour ce faire, deux possibilités : via Internet ou bien par la Poste, en scotchant la tique retrouvée à une feuille.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.