“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

A Sophia Antipolis, les chercheurs de l'Inra travaillent sur le bio-contrôle

Mis à jour le 28/03/2016 à 05:11 Publié le 28/03/2016 à 05:11

A Sophia Antipolis, les chercheurs de l'Inra travaillent sur le bio-contrôle

Dans les laboratoires de l'Institut National de Recherche Agronomique, ils préparent demain.

Dans les laboratoires de l'Institut National de Recherche Agronomique, ils préparent demain. Un avenir qui offrira des alternatives aux pesticides grâce à des solutions de bio-contrôle. Nouveau nom pour « lutte biologique ».

Le principe : utiliser des micro-organismes (bactéries, virus, champignons), macro-organismes (insectes, acariens, nématodes),...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct