“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

À Monaco, des lycéens s'unissent pour nettoyer les rues et le port

Mis à jour le 28/05/2021 à 14:30 Publié le 28/05/2021 à 14:30
Les lycéens volontaires trient les déchets ramassés sur le Port Hercule.

Les lycéens volontaires trient les déchets ramassés sur le Port Hercule. Photo Jessica Granato

Je découvre la nouvelle offre abonnés

À Monaco, des lycéens s'unissent pour nettoyer les rues et le port

Depuis plusieurs mois, une dizaine de lycéens prennent l’initiative de ramasser des déchets dans Monaco. Un projet environnemental né du nouveau club écologie du Lycée Albert 1er.

Avec cette action, les lycéens de la Principauté cherchent à agir pour l’environnement.

Le projet est une idée du club écologie créé en septembre dernier au Lycée Albert 1er de Monaco.
Pour toucher le plus grand nombre, Andréa Tortella, élève de terminale à l’origine du club écologie, annonce les dates des récoltes sur Instagram. Grâce à ça, les élèves d’autres lycées monégasques participent.

Chiara, élève de seconde au Lycée Technique et Hôtelier de Monaco a participé pour la première fois grâce à ces publications.

Lors de la récolte, elle se réjouit d’avoir accompli une bonne action. "J’ai pu faire quelque chose qui contribue à protéger la planète[...] c’est une très bonne initiative."

"On a même trouvé une chaise"

Avant les publications d’Andréa, la plupart des lycéens présents aux récoltes ne se connaissaient pas. Ils participent donc dans la joie et les rires à la récolte, tout en faisant de nouvelles rencontres.

À chaque sortie, les volontaires font le tour du port Hercule armés de sacs et de gants. "C’est un endroit central où il y a pas mal de déchets, c’est pour ça qu’on vient ici", explique Andréa.

Pendant deux heures, ils s’activent à ramasser tous les déchets qu’ils voient sur la voie publique. "On a même trouvé une chaise la dernière fois".

Les "basiques" restent les masques, mégots, bouteilles en plastique et en verre.

Après leur passage, les lycéens laissent "un port vide de déchets", qu’ils trient et jettent dans les poubelles disséminées aux alentours. Les jeunes engagés pour l’environnement ont même ramassé certains déchets dans l’eau du port à l’aide d’une épuisette.

Des résultats déjà visibles

Les récoltes organisées par le club écologie ont déjà un impact sur la pollution dans le port. À chaque passage, les volontaires remarquent qu’il y a de moins en moins de déchets. "C’est une bonne nouvelle puisqu’on passe toujours au même endroit", se réjouissent Andréa et Clara, membres du club.

Autre bonne nouvelle, les gros déchets disparaissent des abords du port Hercule. "Avant, il y avait vraiment beaucoup de bouteilles et de morceaux de verre, maintenant, on trouve plus des petits déchets comme des mégots."

Les efforts du club ne s’arrêteront pas là, Emma Mesnier, élève de première et membre du club, explique son envie que le club grandisse "pour que les prochaines années on puisse agir de plus en plus".

Pour cela elle reprendra sûrement la gestion du club l’année prochaine et continuera les collectes sur le port. En attendant, leur prochaine récolte aura normalement lieu le 13 juin.

La Croix-Rouge organise aussi un "cleaning" ce dimanche 

La Croix-Rouge Monégasque organise elle aussi une récolte de déchets.

L’objectif de ce "cleaning" est de sensibiliser la jeunesse et leur montrer l’importance de l’engagement pour l’environnement.

Ce dimanche 30 mai les volontaires iront récolter les déchets présents du quai Antoine 1er à l'Aire marine éducative. Les étudiants monégasques ont reçu un mail les invitant à l’évènement.

Ce n’est pas un projet unique puisque la Croix-Rouge prévoit déjà une seconde collecte courant juin. L’objectif sera de continuer la sensibilisation et permettre à tous les jeunes intéressés par l’écologie de participer.

Les déchets ont été triés sur le port lors des récoltes du club écologie.
Les déchets ont été triés sur le port lors des récoltes du club écologie. Photo Jessica Granato
Les chiffres derrière ces incivilités

500 litres - un mégot de cigarette jeté par terre pollue 500 litres d’eau.

34 tonnes de plastiques recyclées en 2018 à Monaco.

79 % des déchets plastiques ne sont pas recyclés (en moyenne).

100 à 1.000 ans - une bouteille en plastique jetée dans la nature a une durée de vie de 100 à 1.000 ans.

52 % des déchets peuvent être triés dans les poubelles jaunes et vertes. Cela concerne par exemple le papier, le carton, le plastique, l’acier et le verre.

130 millions de tonnes de plastique seront déversées dans la mer d’ici 2025.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.