Rubriques




Se connecter à

5 gestes à adopter cet été pour les bateaux de plaisance

Des ambassadeurs du Centre de découverte mer et montagne ont mené hier une action de sensibilisation auprès des plaisanciers au large des plages de Roquebrune-Cap-Martin.

Manon Reinhardt Publié le 15/07/2022 à 09:32, mis à jour le 15/07/2022 à 09:28
En canoë, les ambassadeurs ont distribué des "guides pratiques" aux plaisanciers. Photos C. D.

Chaque été, les côtes azuréennes sont prises d’assaut par les yachts et les bateaux de plaisance. Pour tenter de limiter les effets de l’activité estivale sur l’environnement marin, Ninon Scotto di Uccio et Tom Biscéré, ambassadeurs du Centre de découverte mer et montagne, ont interpellé hier les plaisanciers aux abords de la plage du Golf Bleu à Roquebrune-Cap-Martin. Une opération à l’initiative de la Communauté d’agglomération de la Riviera française. Voici les cinq écogestes à retenir.

Vigilance lors de l’ancrage

Pour ne pas ancrer dans les herbiers de Posidonie, plantes essentielles à la biodiversité locale, il est possible de se repérer avec la couleur de l’eau. Une eau foncée traduit la présence des herbiers. Si elle est claire – en zone sableuse – vous pouvez jeter l’ancre. À Roquebrune-Cap-Martin, les grands bateaux sont obligés de mouiller au-delà de 20 ou 30mètres de profondeur selon les zones. L’application Donia recense les points précis dans lesquels se trouvent les herbiers de Posidonie.

Entretien: privilégiez le naturel

"Il faut favoriser des produits d’origine végétale qui ne sont pas toxiques pour la faune et la flore", rappelle Ninon Scotto di Uccio. Notamment avec l’utilisation du savon de Marseille ou de produits certifiés Ecocert ou Ecolabel qui apportent des garanties environnementales.

Limitez l’usage de l’eau potable

En ces temps de sécheresse, il est de mise de réduire sa consommation d’eau potable lors des douches prises à bord et lors du nettoyage du bateau. Plutôt que de le rincer à grand jet d’eau, choisissez un seau qui permettra de quantifier la consommation. Des restrictions sont actuellement en vigueur pouvant entraîner jusqu’à 1.500 euros d’amende.

 

Évitez de nourrir les poissons

"Souvent, les plaisanciers jettent du pain ou les restes de repas. Mais les espèces deviennent dépendantes", explique l’ambassadrice. Conséquence: la féminisation des espèces. Car "les poissons peuvent changer de sexe s’ils s’avèrent trop nourris". Résultat, la reproduction est impactée.

Triez vos déchets à bord

Il est préconisé de séparer les matières organiques des emballages quand ces derniers ne sont pas réutilisables. Privilégiez le verre plutôt que le plastique et déposez vos déchets ménagers triés dans les points d’apport volontaires au port.

Roquebrune-cap-martin le 14/07/2022 - Rencontre avec l'aasociation écogestes Méditerranée qui méne une campagne de sensibilisation des gestes éco-rersponsables des bateaux. Photo Cyril Dodergny / Nice Matin.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.