“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

1000 milliards d'arbres pour sauver la planète

Mis à jour le 31/12/2018 à 05:00 Publié le 31/12/2018 à 05:00
Le prince Albert II a planté un arbre avec Felix Finkbeiner, à l'origine de la campagne 1000 milliards d'arbres.

Le prince Albert II a planté un arbre avec Felix Finkbeiner, à l'origine de la campagne 1000 milliards d'arbres. Cyril Dodergny

1000 milliards d'arbres pour sauver la planète

C'est l'histoire d'un gosse de neuf ans, qui fait un exposé sur les ours polaires à l'école en 2007.

C'est l'histoire d'un gosse de neuf ans, qui fait un exposé sur les ours polaires à l'école en 2007. Très vite, il comprend l'abominable réalité : les ours polaires pourraient disparaître à cause du réchauffement climatique. Une horreur pour cet enfant passionné par ces plantigrades.

Lui, c'est Felix Finkbeiner. Terrorisé par le futur bien sombre qu'il vient de découvrir, il demande aux gamins de sa classe, puis de son école, puis de sa ville, de planter chacun un arbre pour enrayer le réchauffement climatique.

Il envisage ensuite une action à l'échelle mondiale. Il la présente en marge de la conférence de Copenhague en 2009, en présence du Prince Albert II, immédiatement conquis.

Le Steve Jobs de la transition écologique

Aujourd'hui, Felix Finkbeiner a 20 ans, et c'est un peu le Steve Jobs de la transition écologique. Il voyage dans le monde et use des scènes, micro casque sur la tête, en expliquant l'histoire et sa vision des choses.

Aujourd'hui, 15,25 milliards d'arbres ont été plantés par les 67 000 enfants membres de l'organisation « Plant for the planet » sur 193 pays. C'est déjà 50 millions de plus qu'en mars, au moment où l'organisation est venue à Monaco.

À cette occasion, le souverain a clamé sa fierté de voir ce que le projet du petit Felix était devenu. Plus de 15 milliards d'arbres, c'est énorme. Mais ce n'est rien en comparaison de l'objectif : 1 000 milliards. Soit 33 % de plus qu'aujourd'hui.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct