“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Vous avez jusqu’à ce jeudi pour offrir une seconde vie à vos livres scolaires à Monaco

Mis à jour le 04/07/2019 à 09:55 Publié le 04/07/2019 à 10:00
Une école de Beaulieu-sur-Mer a dû transporter tous ses manuels scolaires avec deux charriots.

Une école de Beaulieu-sur-Mer a dû transporter tous ses manuels scolaires avec deux charriots. Photo Dylan Meiffret

Vous avez jusqu’à ce jeudi pour offrir une seconde vie à vos livres scolaires à Monaco

Jusqu’à ce jeudi soir, les manuels des écoliers sont récoltés par la mairie de Monaco et MC2D à l’espace Léo-Ferré. Ils seront acheminés en Afrique par une association aidant les enfants défavorisés.

Dans le hall de l’espace Léo-Ferré, les cartons se remplissent à vue d’œil, le ballet de visiteurs apportant des livres scolaires semble incessant. Si bien qu’il faut faire un peu de place lorsque deux chariots remplis à ras bord de manuels d’écoliers débarquent dans le bâtiment de Fontvieille. Tous ont répondu à l’appel conjoint de la mairie de Monaco et de l’association Monaco Développement Durable, littéralement en croisade contre le gaspillage. Au sens large du terme.

"Les programmes scolaires changent, les éditions aussi. Alors forcément, on doit se débarrasser des bouquins. Ça aurait été dommage de les jeter à la benne, alors qu’ils sont en bon état", justifie Sandra Nozile, enseignante à l’école Marinoni de Beaulieu-sur-Mer.

Sauf les livres étrangers

Tout est bon à prendre. Du livre de mathématiques de 6e à celui de conjugaison de CM2. Seuls les livres de langues étrangères sont strictement refusés. Ce mercredi à 18 heures, on comptabilisait déjà 900 bouquins (*) qui seront stockés, dans un premier temps, puis acheminés par l’association monégasque Foot Pour L’école jusqu’au Sud du Cameroun. Là-bas, ils profiteront aux garçons et filles dont l’accès à l’éducation est limité, voire totalement inexistant.

"On organise des tournois de football pour les jeunes entre 8 et 12 ans. Au lieu de les récompenser avec des coupes ou de l’argent, on leur donne le nécessaire scolaire. S’ils n’ont pas ça, ils ne vont pas à l’école, explique Alain D’Agostin, l’une des chevilles ouvrières de l’association monégasque. Il s’agit principalement de tribus défavorisées, les Pygmées par exemple, qui vivent dans des villages semi-nomades." Une double action est ainsi possible. Ne pas gaspiller et permettre l’accès à l’éducation à un enfant du même âge. Inconnu, certes, mais à qui l’on pourra changer le sens de la vie.


Savoir +
Une autre collecte de livres scolaires a lieu aujourd’hui de 13 h à 18 h, à l’espace Léo Ferré.
*Sans compter ceux gracieusement donnés par les collèges FANB et Charles-III ainsi que le lycée Albert-Ier


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.