Rubriques




Se connecter à

VIDEO. Au lycée Albert 1er de Monaco, un monôme festif et farineux

Ce lundi matin à 10 h, les élèves de terminales du Lycée Albert-1er ont célébré leur fin d’année avec le traditionnel monôme.

Jessica Granato et T.M. Publié le 02/06/2021 à 11:05, mis à jour le 02/06/2021 à 12:23
De nombreux lycéens ont fêté la fin de l’année scolaire lors du traditionnel monôme. Photo Jessica Granato

Cette manifestation étudiante est préparée tous les ans dans le plus grand secret par les lycéens. D’ailleurs le mystère demeurait jusqu’à dimanche soir 23 h 30, sur la date du rassemblement. L’objectif est de célébrer la fin d’année avant le baccalauréat.

Au programme: bataille de farine, lancer d’œufs, de mayonnaise et de mousse à raser, et baignade. Des fumigènes ont même (brièvement) été craqués pour parfaire le décor festif.

"Une ambiance très bon enfant"

La sonnerie de 10h a été le signal de départ pour les lycéens qui se sont retrouvés dans la cour. Une pluie de farine s’est alors abattue dans l’enceinte de l’établissement et les cris de joie des élèves ont résonné sur le Rocher.

Le lycée a fini par faire sortir les élèves, qui se sont dirigés vers la digue des Pêcheurs, où beaucoup d’entre eux ont plongé à l’eau.

 

Interdit par le règlement Intérieur de l’établissement, le monôme est un rituel toléré par les autorités locales. Hier, des agents de la Sûreté publique ont supervisé sa bonne tenue à terre comme en mer (pour parer une éventuelle hydrocution).

Et tous les excès ne sont pas tolérés. Les deux élèves en possession de fumigènes ont ainsi été interpellés avant d’être remis à leurs parents.

Le respect des règles sanitaires édictées par arrêté ministériel a également imposé d’écourter cette édition 2021.

A 11h, les participants ont été invités à se disperser dans le calme, toujours masqués et par groupe de six maximum.

 

Peu importe, beaucoup se réjouissaient de renouer avec la tradition après l’annulation en 2020 pour cause de confinement. "C’est incroyable et mémorable", confie une participante. "C’était une ambiance très bon enfant", se félicite un organisateur.

"ça soulage"

Environ 200 élèves du lycée ont participé ce lundi, "ça nous a permis de fêter la fin de nos années de lycée", explique une autre lycéenne.

Après leur départ, plusieurs agents de la SMA (Société Monégasque d’Assainissement) se sont rendus sur le Rocher pour nettoyer sans rancune. "Une fois dans l’année ils peuvent bien le faire, ça soulage", s’amuse un des agents.

Un monôme qui restera gravé dans l’esprit de ces lycéens avant le début des épreuves du Bac, le 17 juin.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.