“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Portables, classes dédoublées, nouveaux diplômes... Ce qui change à la rentrée ce lundi

Mis à jour le 03/09/2018 à 08:33 Publié le 03/09/2018 à 07:23
Ils sont 12 millions à faire leur rentrée à l'école ce lundi.

Ils sont 12 millions à faire leur rentrée à l'école ce lundi. Photo Franck Fernandes

Portables, classes dédoublées, nouveaux diplômes... Ce qui change à la rentrée ce lundi

Ce lundi matin, 12 millions de petits Français reprennent le chemin des études. De nombreux changements sont introduits en cette rentrée, de la primaire au lycée.

Si les grandes orientations étaient déjà connues, le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, a précisé ces mesures lors de la traditionnelle conférence de presse de rentrée, mercredi. Voici quelques-unes des mesures de cette rentrée 2018.

Classes dédoublées


3 200 classes de CP en REP et 1 500 classes de CE1 en REP + vont ainsi être dédoublées, précise le ministère de l’Education nationale.
Au total, ce sont désormais 190 000 élèves qui vont bénéficier des "classes à 12". Ils devraient être 300 000 à la rentrée 2019.
"Seules 10 à 15 % des classes vont rencontrer un problème logistique à la rentrée", a assuré Jean-Michel Blanquer, pour qui il s’agit de la "plus importante mesure de justice sociale". Pour faire face, 3 800 postes vont être créés en primaire, explique le ministre.

Cette mesure-phare de Jean-Michel Blanquer se heurte par endroit à un problème de locaux, comme à Marseille par exemple. Si l'école ne dispose pas de deux salles de classe là où il n'en fallait qu'une, les instituteurs pratiquent alors le coenseignement (deux instits pour une classe de 25 élèves)

L’orientation en seconde

En seconde générale et technologique, 54 heures seront désormais consacrées à la découverte de formations et de secteurs professionnels.
Ces "temps dédiés à l’orientation", ayant pour but de "mieux préparer la poursuite d’études", comprendront des "semaines de l’orientation", des périodes d’observation et des journées de découverte des métiers en immersion. Le ministre a insisté sur l’introduction "d’une plus grande personnalisation des parcours".

Les élèves de seconde sentiront les tout premiers effets de la réforme du bac, qui instaurera un nouvel examen à partir de juin 2021.

 

Semaine de quatre jours

Les élèves de maternelle et d'élémentaire auront une semaine d'école de quatre jours dans 85% des communes de France (soit 80% des élèves). Les maires se sont largement emparés de la liberté que leur a octroyée le ministre de l'Education peu après son arrivée rue de Grenelle.

Interdiction des portables


Si de nombreux établissements bannissent déjà les téléphones portables, une nouvelle loi votée en août vient combler un vide juridique: l’utilisation des smartphones "ou tout autre équipement connecté" (tablettes, montres connectées...) est désormais officiellement interdite dans les écoles maternelles, élémentaires et dans les collèges. Sans doute la mesure la plus impopulaire chez les ados.

Nouveaux diplômes


De nouveaux diplômes vont être créés, dont sept CAP, comme ceux de crémier-fromager, électricien et monteur en installation thermique. De nouveaux BTS vont également voir le jour (architecture en métal, métiers de l’eau, négociation et digitalisation de la relation client et management en hôtellerie-restauration).


La suite du direct