“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Plus de 2.000 écoliers ont fait leur rentrée à Monaco

Mis à jour le 09/09/2016 à 05:01 Publié le 09/09/2016 à 05:01
Ambiance détendue et sereine, hier, dans la cour de l'école de Fontvieille qui a accueilli, toute la journée, ses 337 élèves.

Ambiance détendue et sereine, hier, dans la cour de l'école de Fontvieille qui a accueilli, toute la journée, ses 337 élèves. A.C.

Plus de 2.000 écoliers ont fait leur rentrée à Monaco

La rentrée s’est déroulée en toute sérénité, hier, en Principauté. Sans comparaison aucune avec l’atmosphère ultra sécurisée dans les établissements azuréens, une semaine plus tôt

On ne peut pas dire que cette rentrée scolaire ait été perturbée par la psychose terroriste. Contrairement à celle qu’ont connue nos voisins azuréens une semaine plus tôt, marquée par toute une série de mesures sécuritaires, rien de tout cela, hier, à Monaco. La rentrée des classes s’est déroulée dans la plus grande sérénité. Comme si de rien n’était. Les policiers de la Sûreté publique ne semblaient guère plus nombreux que d’habitude, aucune fouille ni contrôle n’étaient mis en place aux entrées des écoles, collèges et lycées. Les parents étaient même autorisés à entrer dans les cours et les classes d’écoles le plus librement du monde.

Ceci étant, les chefs d’établissement n’ont pas éludé la question de la sécurité devant les parents et les élèves. Dans la droite ligne du message du gouvernement princier, relayé dans nos colonnes (Monaco-Matin du 7 septembre), ils ont rappelé que Monaco n’était pas menacé mais qu’il convenait de rester vigilant. Hors de question, en tout cas, de sombrer dans la terreur. En somme, tout va bien en Principauté.

No stress à l'école de Fontvieille

« Bonjouuuur ! Bonjour, chers enfants. Alors, vous entrez en CE2 ? »

« Ouiiiii ! »

« Vous avez bien grandi. Vous avez un peu travaillé cet été ? »

« Ouiiiii ! »

Véronique Caselles commence alors l'appel. Dans la cour, les élèves de deux classes de CE2 sont réunis, mélangés aux nombreux parents. La directrice de l'école de Fontvieille présente les enseignants et les nouveautés de cette année scolaire. Comme la généralisation des vidéoprojecteurs et tableaux blancs interactifs dans toutes les classes primaires de la Principauté. Ou encore, dans son école, l'aménagement d'un préau dans la cour, réalisé cet été.

Et puis, dans le contexte sécuritaire consécutif à l'abominable attentat de Nice, Véronique Caselles fait passer le message du gouvernement princier, histoire, si besoin, de rassurer les parents : « Monaco est un petit pays qui n'est pas menacé et le niveau de sécurité est déjà très élevé. Et même si nous ne vivons pas dans un monde idéal, il ne faut pas tomber dans l'angoisse permanente, la psychose. Restons vigilants tout en conservant notre qualité de vie. »

L'ambiance est détendue et sereine dans cette cour d'école. Pas d'inquiétude à l'horizon. Les sourires prouvent qu'enseignants, parents et enfants sont tout simplement heureux de se retrouver.

La directrice, en appelant les élèves un par un, glisse un petit mot dès que l'occasion se présente. « Tiens, Camille est nouvelle. Bienvenue Camille. Oh, tu ne viens pas de bien loin, tu étais à Saint-Charles… » A Victoria, qui arrive avec un bras dans une attelle : « J'espère que tu vas pouvoir écrire. » Et ainsi de suite…

Pour les 337 élèves de l'école de Fontvieille, la rentrée aura été très chaleureuse, sans stress.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct