Rubriques




Se connecter à

PHOTOS. Une fin d'année scolaire célébrée dans l'insouciance aux Arcs-sur-Argens

Retour à l’insouciance dans le village des Arcs-sur-Argens grâce à cette fête des enfants maintenue par la Ville. Ils sont venus nombreux célébrer la fin de l’année scolaire et le début de deux mois de repos.

S. F. Publié le 04/07/2020 à 16:55, mis à jour le 04/07/2020 à 16:55
Activités rafraîchissantes, jeux d’eau et ateliers créatifs, à l’ombre des platanes, ont connu un vif succès durant toute la journée. Photo S. F.

Dans un contexte sanitaire sensible, la ville a maintenu, samedi 4 juillet, la rituelle fête des enfants, en centre-ville.

Un événement qui célèbre la fin de l’année scolaire, en opérant une transition nécessaire vers les vacances d’été.

 

À grand renfort de protocoles et de consignes sanitaires, une multitude d’activités ludiques sécurisées, entièrement gratuites, prenaient place, dès 10h, en l’honneur des jeunes Arcois.

Et le succès fut au rendez-vous! Les minots sont venus nombreux, dès l’ouverture, profiter des distractions estivales, en toute sérénité. Activités rafraîchissantes, jeux d’eau et ateliers créatifs, à l’ombre des platanes, ont connu un vif succès durant toute la journée.

Avec une certaine insouciance enfin retrouvée, les petits vacanciers ont ainsi pu fêter, de la meilleure des manières, une fin d’année scolaire quelque peu chaotique et anxiogène.

Les minots sont venus nombreux, dès l’ouverture, profiter des distractions estivales, en toute sérénité. Photo S. F..
Ils sont venus nombreux célébrer la fin de l’année scolaire et le début de deux mois de repos. Photo S. F..
Avec une certaine insouciance enfin retrouvée, les petits vacanciers ont ainsi pu fêter, de la meilleure des manières, une fin d’année scolaire quelque peu chaotique et anxiogène. Photo S. F..

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.