On vous fait visiter le groupe scolaire qui ouvrira en septembre à Berre-les-Alpes

Il était attendu depuis plus de dix ans. Ce samedi, le maire de Berre-les-Alpes, Maurice Lavagna, a inauguré le groupe scolaire qui accueillera quatre classes, de la petite section de maternelle au CM2. On vous le fait visiter.

Alice Patalacci Publié le 07/08/2021 à 22:01, mis à jour le 07/08/2021 à 22:02
photos
Le nouveau groupe scolaire de Berre-les-Alpes a été inauguré ce samedi matin. Photo Alice Patalacci

C’est une école avec vue mer. "Quand il fait beau", souligne le maire de Berre-les-Alpes, Maurice Lavagna. Située sur le passage Paranetta, à proximité du village, la nouvelle école se veut moderne et sécurisée. En septembre 2021, elle devrait accueillir pas moins de 110 enfants, de la grande section de maternelle au CM2.

"Sur les 1.400 habitants que compte la commune. Le village n’est pas vieillissant", ajoute l’édile, qui cite notamment des familles de nouveaux arrivants. Pour accueillir ces personnes, il projette même d’ouvrir une cinquième classe.

En attendant, voici ce qu’abritent les murs de ce nouveau groupe scolaire.

En rez-de-cour: les maternelles

La salle d’évolution sportive des élèves de maternelles de Berre-les-Alpes. (Photo Alice Patalacci).

Comme ils ont plus de difficulté à marcher que les plus grands, les élèves de maternelle prendront leurs quartiers au sein de l’étage situé en rez-de-cour.

 

Ils disposeront notamment d’une salle d’évolution sportive (photo ci-dessus), de deux salles de classe (photo ci-dessous) et d’un dortoir.

Une des deux salles de classe, pour les maternelles de Berre-les-Alpes. (Photo Alice Patalacci).

En-dessous: l’école élémentaire

Sous le rez-de-cour, se situent les quartiers des élèves de l’école élémentaire. Eux, auront droit à deux autres salles de cours et un atelier.

Cet atelier pourra d’ailleurs être transformé en cinquième salle de classe, si une ouverture est nécessaire.

Une des deux salles de cours, pour les élèves de l’école primaire de Berre-les-Alpes. (Photo Alice Patalacci).

Toutes les salles sont équipées d’un tableau interactif. Les élèves seront équipés d’ordinateurs. Ce qui sera saisi sur les machines sera projeté au tableau.

À l’étage de l’école élémentaire, une salle est pour l’instant consacrée aux activités manuelles. Si de nouveaux élèves rejoignent le village, elle pourrait accueillir une nouvelle classe. (Photo Alice Patalacci).

Encore plus bas: le réfectoire

Au sein de l’étage le plus bas, on retrouve le réfectoire, toutes les installations qui s’y rapportent, une bibliothèque et une salle de conférences.

 
Le réfectoire du nouveau groupe scolaire de Berre-les-Alpes. (Photo Alice Patalacci).

Une grande cour de récréation, avec des équipements sportifs

La dernière, mais pas des moindres: la cour de récréation. "Construire le bâtiment, c’était faisable. Mais, la cour, c’était moins évident", se remémore Maurice Lavagna.

Du fait de la topographie particulière et accidentée, de ce village perché, il a fallu trouver une grande surface plane. La municipalité a donc acquis le terrain de l’ancienne maison de retraite, désaffectée depuis une vingtaine d’années, pour y construire le nouveau groupe scolaire.

La cour remplace, elle, des espaces verts et des planches cultivables.

La cour de récréation du nouveau groupe scolaire dispose de divers équipements sportifs et espaces de jeu. (Photo Alice Patalacci).

Invités pour l’occasion, Sébastien Olharan (maire de Breil et conseiller départemental), Dominique Estrosi-Sassone (sénatrice des Alpes-Maritimes) et Yoann Toubhans (sous-préfet Nice-montagne) se sont succédés pour vanter les mérites de cette nouvelle école.

"Ça me donne même envie d’y retourner", sourit Sébastien Olharan.

Un mur d’escalade est notamment accessible aux élèves du nouveau groupe scolaire de Berre-les-Alpes. (Photo Alice Patalacci).

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.