Rubriques




Se connecter à

Monaco maintient ses écoles ouvertes et réfléchit à avancer les vacances scolaires comme en France

Contrairement aux Français, tous les écoliers monégasques auront bien cours en présentiel la semaine prochaine. Le gouvernement princier lance également une concertation avec le monde de l'Education pour déterminer s'il convient d'avancer les vacances de printemps d'une semaine.

Thomas Michel Publié le 01/04/2021 à 20:33, mis à jour le 01/04/2021 à 20:39
Tous les écoliers de Monaco vont continuer à étudier en présentiel. Photo Jean-François Ottonello

"Tous les établissements scolaires restent ouverts et dispenseront les cours en présentiel la semaine prochaine", a précisé ce jeudi soir le gouvernement princier, au lendemain de l'annonce de la fermeture des écoles en France. 

Reste à trancher la question des vacances.

"Pour ce qui est des vacances de printemps prévues initialement du 22 avril au soir au matin du lundi 10 mai, le conseiller de gouvernement-ministre de l’Intérieur ouvre, dès demain (vendredi), une concertation avec les responsables d’établissements, les enseignants et les associations de parents pour déterminer la meilleure option possible."

 

Deux options se présentent rappelle le gouvernement :

- Soit synchroniser le régime des vacances avec celui de l’académie de Nice allant du 12 au 26 avril, ce qui impliquerait une rentrée des classes en présentiel à cette date.

- Soit le maintien des vacances de printemps telles que programmées, ce qui impliquerait un fonctionnement des établissements scolaires en présentiel jusqu’au 22 avril au soir. La rentrée des classes s’effectuerait alors le lundi 10 mai.

"Cette concertation est indispensable car il convient de mesurer les avantages et inconvénients de chacune des deux options et leurs conséquences", précise l'exécutif qui mène sa réflexion en lien avec les élus du Conseil national.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.