“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Monaco et Sciences Po Menton se mobilisent pour la protection de l’enfant

Mis à jour le 27/01/2019 à 05:04 Publié le 27/01/2019 à 05:04
Les 130 étudiants de première année du campus mentonnais de Sciences Po Paris entourent les principaux intervenants de cette École d’hiver.

Les 130 étudiants de première année du campus mentonnais de Sciences Po Paris entourent les principaux intervenants de cette École d’hiver. Michaël Alesi/Dir Com

Monaco et Sciences Po Menton se mobilisent pour la protection de l’enfant

Pour la cinquième année consécutive, la Direction de la Coopération internationale (DCI) a organisé sur le campus mentonnais de Sciences Po Paris, « l’École d’hiver », une semaine d’enseignements thématiques destinée à sensibiliser les étudiants de première année et créer des vocations.

Pour la cinquième année consécutive, la Direction de la Coopération internationale (DCI) a organisé sur le campus mentonnais de Sciences Po Paris, « l’École d’hiver », une semaine d’enseignements thématiques destinée à sensibiliser les étudiants de première année et créer des vocations.

130 élèves de 40 nationalités

Occasion privilégiée de promouvoir l’image solidaire de Monaco à l’international, l’École d’Hiver avait, cette année, pour thème « L’enfance vulnérable en Afrique et en zone ANMO (1) ». Les partenaires de la Coopération monégasque ont décliné ce thème selon différents angles :principes fondamentaux de la protection de l’enfance, santé et nutrition, enfance sans soutien familial ainsi qu’un focus particulier sur l’enfance vulnérable au Liban.

Les intervenants, tous acteurs reconnus du monde de la coopération et du développement, étaient issus à la fois d’ONG locales - comme Tahaddi au Liban, Bayti au Maroc ou le Samu Social malien - et d’organisations internationales, telles que le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), le Programme alimentaire mondial (PAM), le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) et l’Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA).

Pendant 5 jours alternant tables rondes, conférences et ateliers thématiques, les quelque 130 élèves de plus de 40 nationalités de première année du campus mentonnais de Sciences Po ont pu s’initier aux principes fondamentaux de l’aide au développement et aux enjeux spécifiques au thème de l’enfance vulnérable.

La Coopération monégasque entend ainsi transférer des connaissances et créer chez ces futurs leaders des vocations au service des populations vulnérables dans les pays en développement.

Pour clôturer cette 5e École d’Hiver - en présence de Gilles Tonelli, conseiller de gouvernement - Ministre des Relations Extérieures et de la Coopération - le Xavier Emmanuelli, fondateur du Samu Social de Paris et du Samu Social International, ancien Secrétaire d’État français chargé de l’Action humanitaire d’urgence, a exposé la condition des enfants en situation d’exil.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct