“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Les étudiants du Pavillon Bosio dévoilent leur travaux

Mis à jour le 25/01/2019 à 05:08 Publié le 25/01/2019 à 05:08
Les projets seront visibles à partir de 15 heures, ce vendredi, à l’espace Léo-Ferré.	(DR)
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Les étudiants du Pavillon Bosio dévoilent leur travaux

Encadrés par les enseignants Ondine Bréaud, Dominique Drillot, Matthieu Schmitt, Damien Sorrentino, les étudiants de 3e année Louise Abraham-Mandon, Thierry Armando-Rouxel, Marguerite Boulanger, Justine Capron, Jossia Clément, Aurélie Derouin, Sabrina Durbano, Adélaïde Faure, Fanny Gravouil, Loïs Heckendorn, Célia Hue, Jordan Reclus, Macarena Vilches ont conçu une forme scénique et expérimentale.

Encadrés par les enseignants Ondine Bréaud, Dominique Drillot, Matthieu Schmitt, Damien Sorrentino, les étudiants de 3e année Louise Abraham-Mandon, Thierry Armando-Rouxel, Marguerite Boulanger, Justine Capron, Jossia Clément, Aurélie Derouin, Sabrina Durbano, Adélaïde Faure, Fanny Gravouil, Loïs Heckendorn, Célia Hue, Jordan Reclus, Macarena Vilches ont conçu une forme scénique et expérimentale.

Leur travail se forge à partir d’un choix de nouvelles d’Italo Calvino publiées dans Cosmicomics.

Prenant appui sur des énoncés scientifiques, ces récits revisitent sur un mode drolatique le big bang, les champs gravitationnels, et la courbure de l’espace.

À l’imagination de Calvino, les étudiants ont répondu par une dramaturgie qui accueille installations et performances. Peut-être une nouvelle manière de conquérir l’espace…


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.