“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Les enfants font leur masterclass chez Michel Aubéry

Mis à jour le 22/12/2017 à 05:19 Publié le 22/12/2017 à 05:19
 « Je les fais travailler avec des pochoirs et les couleurs primaires pour leur donner le goût de la peinture », explique l'artiste qui devrait recevoir 300 enfants cette année.

« Je les fais travailler avec des pochoirs et les couleurs primaires pour leur donner le goût de la peinture », explique l'artiste qui devrait recevoir 300 enfants cette année. Cyril Dodergny

Les enfants font leur masterclass chez Michel Aubéry

Un cours de dessin… dans l'atelier d'un artiste.

Un cours de dessin… dans l'atelier d'un artiste. La manœuvre était inédite ou presque en Principauté. Depuis la rentrée de septembre, Michel Aubéry a passé un accord avec l'Éducation nationale pour recevoir les élèves de 5 à 10 ans dans son atelier du quai Antoine-1er.

Une visite orchestrée comme une masterclass où le peintre fait mettre la main à la pâte à ses jeunes disciples. Lundi, c'était une classe du Cours Saint-Maur.

« Je les fais travailler avec des pochoirs et les couleurs primaires pour leur donner le goût de la peinture », explique-t-il, vérifiant les gestes et expliquant les techniques.

Hippocampes, tortues, requins… le bestiaire qui compose d'ordinaire les toiles de l'artiste se retrouve sur les dessins que les enfants produisent au cours de cette rencontre.

Déjà 70 élèves sont passés par l'atelier de Michel Aubéry, pensé comme un showroom où s'expose son travail. Il en attendant 300 sur toute l'année scolaire.

« Parfois quand les enfants regardent les toiles, ils voient des choses que l'on ne soupçonne pas », confie l'artiste, qui prend une cure de jouvence avec ce jeune public

De quoi préparer ses projets personnels à venir : une exposition à Shanghai en mars et à Milan cet été.


La suite du direct