Rubriques




Se connecter à

Les élèves de CP à Monaco auront deux enseignants en classe

Le dispositif lancé l’an dernier pour pallier les difficultés des élèves après les cours en distanciel a été reconduit cette année. Il devrait l’être pour les rentrées prochaines.

Marie Cardona Publié le 07/09/2021 à 11:03, mis à jour le 07/09/2021 à 14:43
Jusqu’aux vacances de la Toussaint, les enfants du Cours Préparatoire seront accompagnés de deux professeurs des écoles. Photo Jean-François Ottonello

À l’école de la Condamine, les élèves du Cours Préparatoire ont découvert leur nouvelle classe hier après-midi. Ici, comme dans toutes les classes de CP du pays, les enfants seront accompagnés de deux professeurs des écoles jusqu’aux vacances de la Toussaint.

Un enseignement plus intensif

"Nous avons lancé le dispositif “co-enseignement” l’année dernière car l’enseignement à distance pour les élèves a été compliqué. Certains élèves avaient accumulé des lacunes. Face à la réussite de cet accompagnement renforcé, nous avons décidé de le reconduire cette année. Jusqu’aux vacances de la Toussaint, les enfants seront encadrés de deux professeurs des écoles : l’enseignant titulaire de la classe et un enseignant surnuméraire, détaché du centre de formation pédagogique", explique Isabelle Bonnal, commissaire générale chargée de la direction de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports.

Dans un premier temps, la classe entière sera accompagnée par les deux enseignants. "Puis les élèves seront séparés en deux groupes. L’un restera dans la classe et l’autre ira dans une salle différente. Mais ils travailleront exactement les mêmes notions", détaille Pascale Bellingeri, directrice de la Condamine.

 

L’objectif : réduire le ratio enseignant/élèves afin d’augmenter les interactions avec les enfants et favoriser un enseignement différencié et plus intensif en français et en mathématiques.

Au retour des vacances de la Toussaint, le co-enseignement sera poursuivi uniquement dans les classes dont les résultats aux évaluations nationales ne sont pas suffisants. Pour les autres, elles bénéficieront du dispositif classique « Réussite des élèves », centré uniquement sur les compétences de lecture en petits groupes de 4 à 5 élèves.

"La crise de la Covid-19 a été un élément déclencheur dans la mise en place du dispositif “co-enseignement”, l’année dernière de septembre 2020 à janvier 2021. Ces quelques mois ont été une très bonne expérience et nous n’avons pas l’intention d’arrêter", a annoncé Isabelle Bonnal, en vue des prochaines rentrées scolaires.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.