Rubriques




Se connecter à

Le lycée technique et hôtelier de Monaco lance son CAP restauration

Parmi les 424 élèves qui ont fait leur rentrée scolaire, ce lundi au cœur de l’établissement, dix d’entre eux ont "inauguré" un nouveau cursus diplômant. Focus sur cette nouveauté.

La rédaction Publié le 07/09/2021 à 11:04, mis à jour le 07/09/2021 à 14:41
Parmi les dix élèves de ce nouveau CAP proposé au Lycée technique et hôtelier, quatre élèves sortent de 3e ULIS. Une classe ULIS a d’ailleurs été créée au sein de l’établissement. Photo Jean-François Ottonello

Dans cette classe, nichée au 9e étage du Lycée technique et hôtelier, dix élèves boivent les paroles de leur enseignante. Ces anciens collégiens inauguraient, hier, le nouveau certificat d’aptitude professionnel (CAP) de la spécialité « Production et service en restaurations ». Une première dans cet établissement de l’allée Lazare-Sauvaigo.

Ce cursus diplômant de deux ou trois années - selon le niveau et l’évolution de l’élève - a été créé pour répondre aux besoins émanant du secteur de la restauration en Principauté, grand pourvoyeur d’emplois. "Vous pourrez travailler dans la restauration rapide, collective et commerciale. Au service, comme en cuisine, détaille Claire-Anne Heraudet, professeur principale. On n’est plus simplement à l’école où l’on apprend des données. On va aussi apprendre à travailler, à utiliser nos mains pour avoir un geste professionnel."

"Développer votre autonomie"

Une année scolaire amorcée par l’annonce d’un fil rouge: le café gourmand. Autour de ce concept culinaire, les élèves seront aussi en mesure de concocter et proposer du snack salé et des menus à choix aux employés du Lycée technique et hôtelier. "Le but est de développer votre autonomie", poursuit-elle. Ils seront aussi amenés à assimiler la réglementation en matière d’hygiène et de sécurité.

Car, très vite, ces jeunes hommes et femmes seront plongés dans le grain bain professionnel avec deux stages en entreprise de trois semaines. "Puis, l’an prochain, vous serez dans des snacks et cafétérias où l’on vous demandera plus de rapidité et de motricité fine."

 

Une classe ULIS créée

Parmi cette classe de CAP, quatre élèves sortent de 3e ULIS au collège Charles-III. Une classe ULIS a d’ailleurs été créée au Lycée technique et hôtelier pour assurer une continuité pédagogique. "Ce sont des enfants qui ont des troubles du comportement, cognitifs ou moteurs qui vont suivre ce programme du CAP, adapté en fonction de leurs besoins. Le souhait, c’est qu’ils soient insérés, qu’ils fassent partie du projet et qu’on les emmène le plus loin possible, confie Jean Fontaine, responsable SEGPA et ULIS. Ils auront un suivi personnalisé. Ils seront accompagnés par le coordinateur ULIS sur des ateliers en cuisine et en formation."

Chaque élève bénéficiera d’un emploi du temps adapté. Celui-ci s’organisera avec des prises en charge thérapeutiques (orthophonie, psychomotricité, psychothérapie) et parfois aussi éducatives.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.