“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La rentrée dans les pas du ministre d'État monégasque

Mis à jour le 09/09/2016 à 05:03 Publié le 09/09/2016 à 05:03
Les secondes du lycée Albert-Ier ont bu les paroles du ministre d’État dans un silence de cathédrale.

Les secondes du lycée Albert-Ier ont bu les paroles du ministre d’État dans un silence de cathédrale. Photo JFO

La rentrée dans les pas du ministre d'État monégasque

Serge Telle a visité les secondes du lycée Albert-Ier, les Segpa du Lycée technique et hôtelier et une classe d'adaptation de 6e du collège Charles-III, encourageant les élèves à l'émancipation

Pour sa première rentrée dans le costume de ministre d'État, Serge Telle a fait le choix d'aller au-devant des élèves de secondaire et de classes d'adaptation, hier. Première étape de cette tournée de rentrée, le lycée Albert-Ier et son parterre de secondes fraîchement débarqués. Des centaines d'ados aux portes de l'âge adulte que le ministre d'État a incités à l'indépendance et la responsabilité en des termes sibyllins.

« Ce qui me frappe le plus, c'est votre incroyable discipline. Continuez à être disciplinés, c'est la meilleure façon d'apprendre. Ne le soyez pas trop non plus parce qu'il faut être créatif, y compris dans l'indiscipline. Mais sachez que pour le gouvernement princier, vous êtes une priorité. Nous sommes ce que vous ferez du monde et nous allons vous accompagner pour que le monde en devenir, que vous portez en vous par vos idées, précisément votre créativité, votre capacité à rebondir et à rêver, ce monde va être celui dans lequel nous allons vivre et qui nous dépassera. »

"Vous allez avoir votre bac"

Un discours prononcé dans un silence de cathédrale et des élèves au préalable mis au fait des exigences de la vie lycéenne par le proviseur, Pierre Cellario. « Nous avons un objectif commun, vous accompagner sur le chemin de la réussite durant ces trois années et dans votre parcours d'orientation. Pour qu'il y ait le succès, il faut que de votre part il y ait une implication, un sérieux. On attend de vous que vous fassiez le mieux possible. Je peux vous garantir que vous allez être accompagnés par des équipes pédagogiques de tout premier ordre. »

Un « grand jour » marqué par quelques larmes ou sourires dans les rangs à l'heure de révéler la composition des classes. Autant d'émotions immortalisées sur la traditionnelle photo de classe post-discours dans la cour centrale du bâtiment.

Le début d'un cycle que le ministre d'État a promis gagnant. « Les résultats du bac sont très, très bons. Donc soyez rassurés, vous allez avoir votre bac. »

Les secondes du lycée Albert-Ier ont bu les paroles du ministre d'État dans un silence de cathédrale.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.