“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Journée du goût : la blette et la mangue en vedette

Mis à jour le 14/01/2020 à 10:06 Publié le 14/01/2020 à 10:05
Dans les salons de l’hôtel Hermitage, autour du souverain, élèves et chefs ont lancé officiellement la 22e Journée du goût.

Dans les salons de l’hôtel Hermitage, autour du souverain, élèves et chefs ont lancé officiellement la 22e Journée du goût. Michael Alesi / Dir. Com.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Journée du goût : la blette et la mangue en vedette

Hier matin, l’association Monaco Goût et Saveurs a lancé sa manifestation pour développer le goût des plus jeunes, et les amener à découvrir les saveurs de produits d’ici et d’ailleurs

La pratique vaut mieux que la théorie. » En citant ce proverbe monégasque hier matin, la directrice de l’Éducation nationale Isabelle Bonnal a résumé toute la philosophie de la Journée du goût. Celle d’éveiller les papilles des plus jeunes en leur faisant goûter divers aliments.

La 22e édition s’est ouverte hier en présence du prince Albert II, réunissant une brochette de chefs autour de deux produits : la blette et la mangue. Pas de mariage à l’horizon mais la mise en valeur d’un légume très méditerranéen et d’un fruit aux saveurs exotiques auprès des jeunes élèves de la Principauté.

« La complémentarité du monde professionnel et du monde de l’éducation est un maillon fort de cette journée », détaille Joël Garault, président de Monaco Goût et Saveurs, qui a impulsé cette journée avec le regretté Jean-Mary Rizza il y a vingt-deux ans. Et qui, depuis, continue chaque année à faire le tour des écoles pour prêcher la bonne saveur.

Masterclass gourmande

Après la théorie, la pratique. Toutes les classes de CE2 étaient sur le pont - soit 347 élèves - pour cette Journée du goût. Jeudi, ce sera au tour des CE1 de se frotter à l’exercice.

À l’école de Fontvieille, blette et mangue avaient donc remplacé livres et cahiers sur les bureaux. « Est-ce que tout le monde connaît la blette ? » questionne le chef Eric Morin qui, avec le chef Laurent Piolti, avait accompagné Joël Garault pour cette masterclass culinaire.

Les réponses sont multiples… Certains élèves se souviennent en avoir vu sur les étals du marché. D’autres savent que c’est l’ingrédient principal du barbagiuan. Ça tombe bien, c’est le premier pas de la dégustation. Des mini-barba sortis tout droit des cuisines du Vistamar. « Ils ne contiennent que des légumes et un peu de ricotta et de marjolaine », précise le chef.

Les assiettes sont rapidement vidées. « Je connais une recette de barbagiuan russe », lance une écolière. « Moi, une qui vient d’Italie », renchérit un camarade. Entre deux dégustations, les enfants sont lancés dans le concours de Monaco Goût et Saveur, qui, en parallèle de la journée du goût, propose aux élèves de la Principauté de rivaliser dans un concours pour imaginer des recettes de barbagiuans salés et sucrés.

Les propositions sont ouvertes jusqu’au 31 janvier. L’an dernier, ils avaient été 127 à imaginer des recettes de cupcakes. Mais l’attrait de ce met national devrait doper la participation cette année. Avec de la mangue ? Peut être…

En tout cas, la Journée du goût aura permis de ramener les enfants à redécouvrir la blette. Et la quiche Comté-blettes-magret de canard confectionnée par Laurent Piolti aura mis tout le monde d’accord. « Le canard donne plus de goût », glisse un enfant. Une analyse sensorielle qui ravit le chef Garault : « c’est exactement la volonté de notre journée, faire comprendre les goûts. »

À l’école de Fontvieille, les élèves ont dégusté barbagiuans, quiche aux blettes et mangue pour apprivoiser les saveurs de la cuvée 2020 de la Journée du goût.
À l’école de Fontvieille, les élèves ont dégusté barbagiuans, quiche aux blettes et mangue pour apprivoiser les saveurs de la cuvée 2020 de la Journée du goût. Jean-François Ottonello
En accord avec les principes de la Fondation Prince Albert II, le chef Garault s’est mis d’accord avec le souverain pour proposer un poisson issu de pêche durable et un légume au programme de la Journée du goût 2021.
En accord avec les principes de la Fondation Prince Albert II, le chef Garault s’est mis d’accord avec le souverain pour proposer un poisson issu de pêche durable et un légume au programme de la Journée du goût 2021. Michael Alesi / Dir. Com.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.