“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Isabelle Bonnal a reçu les insignes de chevalier de la Légion d’honneur

Mis à jour le 09/01/2020 à 10:09 Publié le 09/01/2020 à 10:09
Le prince Albert II était présent.

Le prince Albert II était présent. Michael Alesi

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Isabelle Bonnal a reçu les insignes de chevalier de la Légion d’honneur

Isabelle Bonnal, directeur de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, a reçu lundi 6 janvier les insignes de chevalier de l’Ordre national de la Légion d’honneur, en présence du Prince souverain, du Ministre d’État Serge Telle et de hautes personnalités de la Principauté.

Isabelle Bonnal, directeur de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, a reçu lundi 6 janvier les insignes de chevalier de l’Ordre national de la Légion d’honneur, en présence du Prince souverain, du Ministre d’État Serge Telle et de hautes personnalités de la Principauté.

Ces insignes lui ont été remis par Laurent Stefanini, ambassadeur de France en Principauté, qui n’a pas manqué de souligner que « cette haute distinction est la récompense de mérites éminents reconnus, au service du bien commun ».

Isabelle Bonnal a souhaité mettre en avant, dans son discours, les relations privilégiées entretenues entre les deux pays. « Je n’ai pas de certitudes. Mais des valeurs humanistes que Monaco et la France ont en partage. […] La République française a rendu ce soir hommage à mon pays d’adoption et de cœur, au Prince souverain et aux actions qu’il a su définir avec ambition et exigence, ainsi qu’au gouvernement princier que je suis honorée de servir. »


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.