“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Fin du "blocus" des écoles de Fontan et Saorge, les élus restent "vigilants"

Mis à jour le 10/09/2019 à 20:19 Publié le 10/09/2019 à 20:19
Ce mardi comme lundi matin, la classe de Saorge est restée vide.

Ce mardi comme lundi matin, la classe de Saorge est restée vide. Photo A. D. S.

Fin du "blocus" des écoles de Fontan et Saorge, les élus restent "vigilants"

Ce mardi 10 septembre, les élus ont décidé la fin du "blocus" du regroupement pédagogique Fontan-Saorge. Les élèves reprendront le chemin de l'école ce mercredi.

Ce mardi matin, pour la deuxième journée consécutive, les élus de Fontan et Saorge ont manifesté leur colère en fermant de nouveau les grilles des deux écoles.

Pour rappel, après le départ de deux enseignants, l’inspection académique avait décidé que l’école de Saorge n’accueillerait plus que la trentaine d’enfants de maternelle et, tous les écoliers du primaire iraient à l’école de Fontan.

>> RELIRE. Consternés après l’annonce de la fermeture d’une classe à l’école Fontan-Saorge, parents d'élèves et élus comptent poursuivre le combat

Pour ce faire, une institutrice avait été affectée en renfort des deux déjà présentes. Or, dès la pré-rentrée le vendredi 30 août, cette nouvelle maîtresse d’école ne s’était pas présentée à son poste, celui-ci ne lui convenant pas pour des raisons personnelles et d’autres concernant la mobilité, l’enseignante avait demandé une réaffectation à sa hiérarchie.

Un professeur est venu pour remplacer l’enseignante titulaire. Mais lors d’une réunion au rectorat, vendredi dernier, la décision de maintenir l’enseignante réfractaire à son poste et de ne réaffecter aucun effectif à Fontan-Saorge a mis le feu aux poudres.

>> RELIRE. Pourquoi les écoles de Fontan et Saorge ferment momentanément leurs portes une semaine après la rentrée

L’inspecteur d’académie souhaite que "la continuité pédagogique soit assurée"

Ce mardi, en fin de journée, Brigitte Bresc et Philippe Oudot respectivement maires de Saorge et Fontan ainsi que le représentant de l’Association des parents d’élèves (APE), Fabrice Rey ont reçu un courrier émanant de l’inspecteur d’académie, Michel-Jean Floc’h dans lequel celui-ci exprime son intention de rester "particulièrement attentif à la situation de cette école et au fait que la continuité pédagogique soit assurée".

Il évoque la situation du professeur "qui est actuellement en congé maladie ordinaire et remplacé par un professeur titulaire remplaçant". Il tente de rassurer les familles et expliquant être "conscient de l’importance de la continuité pédagogique à garantir aux élèves et à leur famille, je m’engage à ce que ce dernier (le professeur remplaçant), également titulaire de l’Éducation Nationale, demeure dans cette école jusqu’au retour de l’enseignante absente".

Une victoire en demi-teinte pour les élus

Heureux, malgré tout, d’avoir obtenu un mieux-aller, les élus ont décidé la fin du "blocus", les élèves reprendront le chemin des écoliers dès ce mercredi.

Les CP resteront à Saorge avec les maternelles et les autres sections iront à Fontan. Brigitte Bresc et Philippe Oudot disent "rester vigilants quant au bon fonctionnement de cette décision".

Ils vont "réitérer leur demande vers la fin de l’année après que de nouveaux arrivants (notamment les futurs pensionnaires du château de la Causega, lieu de répit pour les enfants fragilisés par la maladie) soient inscrits".

Une situation désamorcée qui ne peut que profiter aux écoliers.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.